Le MoDem marseillais rallie le candidat socialiste Patrick Mennucci, contre l'avis de François Bayrou

Publié à 08h06, le 24 février 2014 , Modifié à 10h14, le 24 février 2014

Le MoDem marseillais rallie le candidat socialiste Patrick Mennucci, contre l'avis de François Bayrou

Voilà une belle prise pour Patrick Mennucci, candidat PS à Marseille, qui peut remercier François Hollande. Christophe Madrolle, élu MoDem marseillais et bras droit du député européen Jean-Luc Bennahmias, a annoncé que la branche marseillaise du parti se mettait "en congé" du MoDem national, et ralliait les listes du Parti socialiste en vue des municipales.

Il faut voir le poids de François Hollande dans ce ralliement: reçu à l'Elysée le 24 janvier dernier, le numéro 2 du MoDem marseillais échange depuis régulièrement avec le chef de l'Etat par SMS, comme nous l'apprenait Le Canard Enchaîné.

Christophe Madrolle a, après avoir annoncé soutenir Pape Diouf dans la course à la mairie de Marseille, finalement préféré rallier Patrick Mennucci. Le numéro 2 du MoDem de la cité phocéenne l'a annoncé à l'AFP le 23 février :

Nous nous mettrons en congé du MoDem afin de ne pas brouiller l'image et appelons à un rassemblement autour de Patrick Mennucci.

Un scénario similaire à celui observé en 2008, lorsque Jean-Luc Bennahmias et son accolyte avaient fait le même choix de partir aux côtés des socialistes, contre l'avis de François Bayrou. Les relations entre eux devraient d'ailleurs à nouveau se tendre, après un échange salé de lettres.

Jean-Luc Bennahmias et Christophe Madrolle avaient affirmé à François Bayrou n'avoir "d'ordre à recevoir de quiconque", alors que le président du parti et ancien candidat à la présidentielle tentait de les faire partir aux côtés de l'UMP Jean-Claude Gaudin.

Du rab sur le Lab

PlusPlus