Le tweet très douteux du député UMP Lionnel Luca à propos du crash de l'A320

Publié à 14h37, le 24 mars 2015 , Modifié à 17h15, le 24 mars 2015

Le tweet très douteux du député UMP Lionnel Luca à propos du crash de l'A320
Lionnel Luca © THOMAS SAMSON / AFP

LA CLASSE -  Le crash d'un A320 de la compagnie GermanWings près de Digne, ce mardi 24 mars, a suscité une vague d'émotion dans la classe politique française. Mais il en est un, pourtant, qui analyse ce drame sous un angle *politique* : le député UMP Lionnel Luca.

Ce mardi, à 14h, soit quelques heures à peine après l'annonce du crash, l'élu des Alpes-Maritimes a posté un message dans lequel il ironise sur l'attitude de François Hollande, voyant dans ce drame aérien qui a coûté la vie à 150 personnes une opportunité pour François Hollande de réapparaître sur les écrans.

Voici le tweet :

Alors que 150 personnes ont perdu la vie, Lionnel Luca parle d'un "week-end "électoral meurtrier'" et imagine donc que ce crash aérien, deux jours après le premier tour des élections départementales au cours duquel le Parti socialiste a subi un lourd revers, peut permettre à François Hollande de revenir sur la scène politique.

Et le député de de qualifier le président de la République de commentateur de catastrophes.

Comme de nombreux autres politiques, François Hollande s'est exprimé peu après le crash de l'A320. Le chef de l'État a voulu "exprimer aux familles des victimes de cet accident aérien toute ma solidarité". "C'est un deuil, une tragédie", a-t-il ajouté.

Lors des questions au gouvernement, la députée socialiste Sabine Buis évoque ce tweet provoquant un incident de séance. Christian Jacob, le patron du député UMP,  monte à la tribune pendant sa question pour parler à Claude Bartolone qui rappelle : 

La seule expression qui compte est celle qui a été prononcée à l'Assemblée nationale

Contacté par le Lab ce mardi 24 mars, Lionnel Luca assume totalement son tweet et dénonce "une fausse polémique". "Qui peut croire un seul instant qu'on veuille polémiquer sur des victimes ?" s'interroge le député UMP.

Il en profite pour réitérer ses attaques contre François Hollande, qu'il estime ne pas être dans son rôle en réagissant au crash de l'A320. Il dit :

On ne l'a pas entendu pendant huit jours alors qu'il y a eu un élément politique majeur en France et il vient commenter le crash. Il est président, il n'est pas infirmier en chef. À moins que la France ne soit devenue un hôpital, j'aurais trouvé plus logique que ce soit le ministre de l'Intérieur qui s'exprime.

Peu avant, le député UMP avait déjà tenu à réagir. Et il l'a fait en poursuivant dans la même veine, à savoir dénoncer le fait que, selon lui, François Hollande n'intervient "que sur le compassionnel", faute d'orthographe comprise. 

La secrétaire d'État chargée de la Famille Laurence Rossignol demande à Lionnel Luca de supprimer son tweet :  

Bruno Le Roux, chef des députés PS et Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste, ont tous deux dénoncé les mots de Lionnel Luca. 

Le premier parle d'un "tweet indigne et déplacé" : 

Le second demande à Lionnel Luca de s'excuser. Dans un communiqué, il écrit : 

Pour se moquer du président, le député de l'UMP a osé instrumentaliser les morts de l'A320. Le procédé est odieux, la méthode minable et la désinvolture insupportable.

 

Claude Bartolone a lui-aussi tenu à dénoncer les mots de Lionnel Luca, parlant d'une "polémique indigne" : 

Tout comme le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll : 

[EDIT 15h30] Ajout message de Laurence Rossignol

[EDIT 16h45] Ajout déclarations de Lionnel Luca

[EDIT 16h50] Ajout déclarations de Bruno Le Roux, Jean-Christophe Cambadélis et Claude Bartolone

Du rab sur le Lab

PlusPlus