Les détournements politiques de l'élection du nouveau pape

Publié à 19h33, le 13 mars 2013 , Modifié à 08h03, le 14 mars 2013

Les détournements politiques de l'élection du nouveau pape
(Reuters)

HABEMUS PAPAM - La cheminée a lâché de la fumée blanche dans le ciel de Rome au-dessus de la chapelle Sixtine. Les cardinaux réunis en conclave ont retenu l'un d'entre eux comme successeur de Benoît XVI. Un événement également récupéré et détourné par les politiques. 

>> LES PREMIERS

Et cela a commencé sur Twitter avec le député socialiste Arnaud Castaner qui fait un trait d'humour, rapprochant la fumée blanche de l'actualité politique française : 

#fuméeblanche sur Rome, nuit sur Paris, @nk_m demande une commission d'enquete!

— Christophe Castaner (@CCastaner) 13 mars 2013

#fumeeblanche au dessus de Sixtine. Ce fut trop rapide, Nicolas Sarkozy était prêt à se sacrifier "par devoir".

— Christophe Castaner (@CCastaner) 13 mars 2013

Même son de cloche du côté de Olivier Faure, député PS de la 11e circonscription de Seine-et-Marne qui rapproche la fumée blanche du vote au Parlement européen :  

Fumée blanche au #ParlementEuropéen qui a rejeté le budget imposé par les gouvernements conservateurs européens ! #lautrevotedujour

— Olivier Faure (@faureolivier) 13 mars 2013

Mais les députés de l'UMP revisitent aussi la fumée blanche romaine. Sophie Dion, élue UMP de Haute-Savoie ne voit pas de fin au débat sur la refondation de l'école. Pas de fumée blanche au-dessus du Palais-Bourbon : 

En séance pour l'examen du texte gouvernemental sur l'école. Aucune fumée blanche à l'horizon... #DirectAN#Vatican#Pape

— Sophie_Dion (@SophieDionBaud) 13 mars 2013

>> LA COCOE

Un autre s'amuse du chaos à l'UMP de novembre et décembre dernier et fait référence à la Cocoe. Arnaud Robinet se réjouit que la commission de Patrice Gélard n'ait pas eu à se pencher sur le vote. Avant d'effacer son tweet : 

Laurence Rossignol, sénatrice PS, joue aussi la carte Cocoe pour plaisanter à ce sujet et s'interroge sur le temps qui passe entre la fumée blanche et la sortie du nouveau pape :

C'est long.. Ils recomptent ?

— laurence rossignol (@laurossignol) 13 mars 2013

Le running-gag continue chez Razzy Hammadi, député PS, qui envisage une entrée en jeu de la commission des contrôles des élections de l'UMP : 

Du retard de l'annonce du nom du nouveau Pape... La COCOe se prépare à entrer en scène #HabemusPapam

— Razzy Hammadi (@RHammadi) 13 mars 2013

>> MARIAGE HOMO

Autre sujet de plaisanterie : le mariage homo. Comme le propose le député socialiste Michel Menard : 

L'église a 2 papes Ah !

— Michel MENARD (@Michel_MENARD) 13 mars 2013

>> LIONEL MESSI 

Damien Abad va lui dans le registre fooballistique, avec un parallèle avec Lionel Messi, la star du FC Barcelone. Tout comme Philippe Vitel et Razzy Hammadi pour ce qui devient une blague classique, désormais :  

L'Argentine avait le #Messi. Elle a desormais le #Pape#VaticanConfidence#Vatican#HabemusPapam#HabemusPapam#paposcope @le_figaro.

— Damien Abad (@damienabad) 13 mars 2013

L'Argentine avait le Messi elle a maintenant le Pape

— VITEL Philippe (@fefe8355) 13 mars 2013

En Argentine , ils avaient déjà un Messi maintenant ils ont un Pape #HabemusPapam

— Razzy Hammadi (@RHammadi) 13 mars 2013

 >> FRANCOIS 1ER / FRANCOIS HOLLANDE

D'autres font un lien entre le nouveau pape et le président de la République. François Hollande, François 1er, le parallèle est rapidement fait. Notamment par la ministre déléguée aux personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti. 

Un pape nomme François! @fhollande très fort

— M-A Carlotti (@MACarlotti) 13 mars 2013

Les jeunes UMP de Meaux, ville de Jean-François Copé, ont quant à eux déjà dégainé Photoshop. Le pape a choisi François comme nom ? Ils griment donc le chef de l'Etat en tenue d'évêque de Rome :

HAHAHAHA #Francisco1ertwitter.com/Antoine_Levequ…

— Antoine Leveque (@Antoine_Leveque) 13 mars 2013

Lorsque ce n'est pas François Hollande, cela peut aussi marcher avec ... François Mitterrand. D'où ce clin d'oeil de Mehdi Ouraoui, récemment nommé chef de cabinet d'Harlem Désir à Solférino :

François 1er... twitter.com/mehdiouraoui/s…

— Mehdi Ouraoui (@mehdiouraoui) 13 mars 2013

 Dans la catégorie "présidents", d'autres font une allusion à Nicolas Sarkozy. C'est le cas à Safia Otokore, chargée de la communication pour Pierre Moscovici et vice-présidente au conseil régional de Bourgogne :

Contrairement a nicolas RT"@infosactus: François, un nom comme un "symbole d'humilité"bit.ly/X80KiU - lemonde"

— Safia Otokore (@safiaotokore) 13 mars 2013

De son côté, la fervente catholique Christine Boutin s'est contenté d'un classique "habemus papam" : 

Habemus papam

— Christine Boutin (@christineboutin) 13 mars 2013

Du rab sur le Lab

PlusPlus