Les livres que Marine Le Pen exhibe

Publié à 16h42, le 05 avril 2013 , Modifié à 16h57, le 05 avril 2013

Les livres que Marine Le Pen exhibe

BABEL - Marine Le Pen présente une partie de sa bibliothèque. Et elle le fait en prime-time sur France 2. La patronne du Front national était en interview dans le journal de 20 heures pour un sujet consacré à l'avocat qui a ouvert en Suisse le compte de Jérôme Cahuzac. 

Pour évoquer cet acteur du dossier, qui est également un de ses proches, Marine Le Pen est installée dans son bureau, devant sa bibliothèque. Un cadre qu'elle maîtrise, donc. Pour cet excercice, deux livres sont particulierement à la vue, tournés face à la caméras, comme si elle souhaitait les mettre en scène. 

Le premier est un ouvrage qui lui est consacré, en langue russe, titré Marine Le Pen, pourquoi la Russie en a besoin et écrit par Vladimir Bolshakov. Selon un communiqué du Front national, l'auteur explique dans ce livre que l'immigration "incontrôlée et illimitée" sera "l’un des plus gros problèmes auquel sera confrontée l’Europe au XXIe siècle".  

Le second est Le Camp des Saints, de Jean Raspail. Sulfureuse publication qui évoque également l'immigration massive, publiée pour la première fois en 1973. Un ouvrage qualifié de "raciste" par Daniel Schneidermann dans Libération, comme le rapporte L'Express, "incontestablement un ouvrage d'extrême droite."Le Point parle d'un "brûlot sulfureux". 

Le Figaro résumé le principe du livre :

"

Un million de boat people prenaient pied sur notre territoire, en avant-garde d'une inéluctable invasion. Le gouvernement atermoyait, puis cédait. Mais une poignée de patriotes résistait jusqu'au bout, les armes à la main... Avec la nouvelle législation en vigueur.

"

Et rencontrait l'auteur du livre, visiblement conscient d'être passible de poursuites pour son propos : 

"

A ce propos, mes futurs lecteurs pourront consulter en annexe, à la suite du roman, la liste des 87 motifs d'éventuelles poursuites judiciaires concernant Le Camp des Saints passé au crible des lois Gayssot, Lellouche et Perben. Je donne la pagination ainsi que le détail des lignes.

"

 

Une mise en scène discrète qui permet de passer un message.

Avant elle, Pierre Moscovici avait posé pour Paris-Match devant sa bibliothèque. Le Lab avait décortiqué les livres que le ministre voulait bien montrer. 

Voir le reportage de France 2 dans le Journal télévisé de 20 heures du jeudi 4 avril

Du rab sur le Lab

PlusPlus