Les sacrifiés du pacte PS/EELV

Publié à 14h20, le 17 novembre 2011 , Modifié à 14h45, le 17 novembre 2011

Les sacrifiés du pacte PS/EELV

Il n’y a pas qu’à Paris que l’accord PS-Europe Ecologie a fait des victimes collatérales. A Argentan, dans l’Orne, à Lyon et à Roubaix, les députés socialistes sont verts de rage que leur circonscription ait été donnée aux écologistes. Le Lab vous fait découvrir le visage des sacrifiés du PS.

  1. Paris : tous contre "la brave dame"

    Sur L'express

    Le PS a décidé de céder la sixième circonscription de Paris à Cécile Duflot. La députée sortante, Danièle Hoffman-Rispal n'a pas l'intention de lui céder sa place. Personalité politique habituellement discrète, députée appliquée,  elle a d'ors-et-déjà prévu de se présenter en dissidente, soutenue dans sa démarche par le maire de Paris, Betrand Delanoé, qui estime qu'on se "fout de sa gueule".

    EXTRAIT

    Je ne compte pas céder ma place. Je serai donc candidate. J'ai reçu le soutien de nombreux élus parisiens qui comptent m'aider à faire changer d'avis le PS. Je n'ai rien contre Cécile Duflot, c'est une brave dame mais il me semble qu'elle avait une circonscription reservée dans le Val-de-Marne.

    Danièle Hoffman-Rispal fait ici allusion aux élections législatives de 2007 où Cécile Duflot dans le Varl-de-Marne avait recueilli 3,55% des voix.

  2. Argentan : la guerre est déclarée

    Sur France 3

    Dans l'Orne, la 3e circonscription, celle de Flers-Argentan, a été promise mardi soir à Europe Ecologie par Paris. Cette circonscription appartient à l'UMP mais serait gagnable par la gauche. 

    La nouvelle met en rage les socialistes normands qui ont décidé de se présenter coûte que coûte, comme on l'apprend dans la lettre ci-dessus ou sur la page Facebook de France 3 Basse-Normandie. Une "réunion de crise" est prévue mercredi soir avec Laurent Beauvais, le président du conseil régional. 

  3. Lyon : le PS pris en sandwich

    Sur leprogres.fr

    A Lyon, deux circonscriptions sont réservés aux écologistes, que Gérard Collomb, le maire, est bien loin de porter dans son coeur. Jusqu’à mardi, les élus locaux étaient tous d’accord pour que Thierry Braillard, l’adjoint aux Sports, soit candidat.

    Sur son blog, ce dernier explique qu’il sera candidat quoi qu'il arrive. Il est soutenu dans sa démarche par Gérard Collomb, déjà agacé par la montée des écologistes qui ont arraché au PS un poste de conseiller général aux dernières cantonales.

    Le PS est dans une situation d’autant plus délicate que les Radicaux, à qui les socialistes ont promis la onzième circonscription, ne sont pas non plus satisfaits par l’accord... 

  4. La trahison de Roubaix

    Sur nordeclair.fr

    A Roubaix, deux circonscriptions ont été cédéesà Europe Ecologie.

    • La 21e du Nord, où le candidat devra notamment affronter Jean-Louis Borloo.
    • Mais celle qui laisse un gout amer, c’est la 8ème. Réputée imperdable, elle est tenue depuis 1997 par Dominique Baert. Il raconte ne pas avoir été prévenu par téléphone de son éviction, mais l’avoir apprise dans la presse. En tant que député, Dominique Baert est à l’origine de plusieurs textes de loi dont la suppression de la redevance audiovisuelle pour les plus de 65 ans ou la réduction de 10 à 5 ans du fichage des incidents de paiements auprès de la Banque de France.

    EXTRAIT

    Le pire n'est jamais sûr. Quand les vents sont contraires, il faut garder le cap”. Et d'arguer qu'il y a encore des étapes, notamment le vote, ou pas, de l'accord par les écologistes ce week-end. Reste que le sort du maire de Wattrelos paraît bel et bien compromis, poussant l'intéressé a faire part de son “amertume” face à ce qu'il estime être une “trahison”.

  5. Cet article se construit avec vous !

    Dans votre région aussi le député PS fait la tête ? Vous avez lu un article, une video, un tweet sur les sacrifiés du PS ? Collez le lien dans les commentaires, nous l'intégrerons à l'article ! 

Du rab sur le Lab

PlusPlus