Manuel Valls admirateur de Clemenceau jusque sur sa carte de voeux

Publié à 18h13, le 04 janvier 2013 , Modifié à 18h21, le 04 janvier 2013

Manuel Valls admirateur de Clemenceau jusque sur sa carte de voeux
(Maxppp)

En ce début janvier, le ministère de l'Intérieur transmet sa traditionnelle carte de voeux. Et celle de Manuel Valls est surtout composée d'une citation de Georges Clemenceau. 

La carte de voeux du ministère de l'Intérieur pour 2013 porte une citation du Tigre, qui compose aussi le filigrane du premier volet : 

A l'habituel "bonne année", s'ajoute donc :

"

Il faut d'abord savoir ce que l'on veut, il faut ensuite avoir le courage de le dire, il faut ensuite l'énergie de le faire.

"

Clemenceau, une personnalité qu'admire le ministre de l'Intérieur. Celui qui était surnommé "le Tigre" fut ministre de l'Intérieur de mars à octobre 1906 et s'était surnommé "le premier flic de France". Ensuite, Georges Clemenceau fut président du Conseil (l'équivalent du Premier ministre actuel) jusqu'en 1909, puis de 1917 à 1920. 

La citation utilisée par Manuel Valls a été récemment prononcée dans les murs du Palais-Bourbon. A l'occasion d'un examen sur les crédits relatifs à la sécurité, Sandrine Mazetier, députée PS, a interpellé le ministre sur cette phrase, qui a précisé à quel point c'était une figure "qui était chère"à Manuel Valls.

Sur le plateau de France 2, en décembre, dans Des paroles et des actes, le premier flic de France s'était montré agacé des comparaisons avec Nicolas Sarkozy et avait préféré se voir comparé à celui qu'il admire. Il avait d'ailleurs attribué à Clemenceau la paternité des déplacements spectaculaires sur les lieux de fait-divers. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus