Mariage gay : l'UMP commence à râler sur les propos d'un élu parisien

Publié à 10h00, le 03 octobre 2012 , Modifié à 13h55, le 03 octobre 2012

Mariage gay : l'UMP commence à râler sur les propos d'un élu parisien
Capture d'écran de l'édito de François Lebel.

Après les propos polémiques de François Lebel, maire UMP du 8e arrondissement de Paris, sur le mariage homosexuel, la droite commence à râler.

Dans l'édito de son magazine municipal du mois d'otobre, repéré par francetvinfo, le maire parisien y explique que la légalisation du mariage homosexuel pourrait ouvrir la voie aux "pires dérives" : la pédophilie, la polygamie, l'inceste.

  • > 1re réaction, de François Fillon : l'esquive

Invité sur France Inter ce mercredi 3 octobre, l'ancien premier ministre ne les a pas condamnés directement et a éludé la question sur les propos du maire du 8e :

Je pense surtout que le président de la République et le Premier ministre feraient bien réfléchir à deux fois avant d’ouvrir ce débat [sur le mariage homosexuel et l'adoption, ndlr] maintenant.

Face à Patrick Cohen s'est contenté de renvoyer au débat général sur le mariage homo et sur l'adoption. Il souhaiterait renvoyer le débat sur le mariage homo, ouvert par le projet de loi ; une des promesses de François Hollande. 

"Dans le climat politique, social, économique qui est le notre, on va assister à la multiplication de ce genre d'arguments dans les deux sens, des deux côtés. On va voir les Français se diviser très profondément et d’une certaine façon s’insulter. On va voir l’homophobie remonter. Je trouve que le moment est mal choisi et la méthode est mal choisie."

  • > 2e réaction, de Franck Riester : ça coince

Quelques heures plus tard, des voix commencent à se faire entendre, à droite. 

Franck Riester, député UMP de Seine-et-Marne qui a fait son coming-out en décembre 2011, a condamné "fermement" sur Twitter, les propos de François Lebel, ce mercredi 3 octobre : 

  • > 3e reaction, de Thierry Coudert : ça coince aussi

Thierry Coudert, vice-président du groupe UMP de Paris, a emboité le pas au député de Seine-et-Marne, peu de temps après et écrit, sur Twitter, que le groupe UMP du Conseil de Paris "se doit de réagir" :

@lelab_e1 moi egalement Le groupe UMP au conseil de paris se doit de reagir@stephlerouge

— thierry coudert (@thierrycoudert) October 3, 2012

  • > 4e réaction, de Jean-François Legaret : ça coince toujours

C'est au tour du maire du 1er arrondissement de Paris et chef de file de l'opposition UMP au Conseil de Paris de marquer sa désapprobation :

Ce sont des propos que je ne partage évidemment pas et qui ne me paraissent pas de nature à faire progresser la réflexion sur la loi.

[Edit du 3 octobre 2012, 14h00] Ajout des déclarations de Franck Riester, Thierry Coudert et Jean-François Legaret.

Du rab sur le Lab

PlusPlus