Marine Le Pen considère que Laurent Wauquiez tient le même discours qu'elle

Publié à 09h56, le 26 octobre 2017 , Modifié à 09h56, le 26 octobre 2017

Marine Le Pen considère que Laurent Wauquiez tient le même discours qu'elle
Marine Le Pen © AFP

Laurent Wauquiez est accusé par de nombreuses personnes, et y compris chez les Républicains, de lorgner un peu trop du côté du Front national. L'intéressé dément, répétant à l'envi qu'il ne s'alliera jamais ô grand jamais avec un élu frontiste. Mais de l'autre côté, on semble un peu moins convaincu.

Invitée de Radio Classique ce jeudi 26 octobre, Marine Le Pen trouve un certain écho de ses propos dans les discours de Laurent Wauquiez. C'est ce qu'elle affirme sans détour à Guillaume Durand. Ce lui demande si elle n'avait pas l'impression d'assister à la naissance d'un front anti-Marine Le Pen à droite avec, notamment, le candidat à la présidence de LR. "Laurent Wauquiez, il fait comme ses prédécesseurs. Ils ont une parole forte mais en réalité, à chaque fois qu'ils sont élus, ils laissent tout filer", répond l'ancienne finaliste de la présidentielle. Elle poursuit :

Mais moi je voudrais poser la question morale – je sais que c'est un gros mot pour certains – mais quelle est la valeur de ces responsables politiques qui en réalité tiennent exactement les mêmes propos que nous tout en cherchant systématiquement à nous mettre au ban de la vie politique française ? Car après tout, s'il était véritablement sincère et accessoirement honnête, Laurent Wauquiez dirait 'bah voilà, nous nous sommes trompés, nous avons échoué lorsque nous étions au pouvoir. Nous aurions dû mener une politique extrêmement ferme en matière de défense de l'identité, en matière d'immigration, en matière de lutte contre l'insécurité et c'est le Front national qui avait raison.'

 

Pour Marine Le Pen, Laurent Wauquiez tient donc le même discours qu'elle. Sauf qu'il ne s'agit, selon elle, que de mots.

Laurent Wauquiez, lui, martèle qu'il ne veut en aucune manière avoir affaire avec le FN. "Si je suis élu, notre ligne sera très claire. Il n'y a aucune alliance avec des élus du Front national et tous ceux qui ne partagent pas cette ligne ne feront pas partie de mon équipe", avait-il d'ailleurs prévenu le 11 octobre, sur RTL. Le candidat à la présidence de LR réagissait aux propos du président de Sens Commun qui, dans une interview, tendait la main à Marion Maréchal-Le Pen

 

 

À LIRE SUR LE LAB

Marion Le Pen sur Laurent Wauquiez : "On aurait des choses à se dire et à faire ensemble"

Du rab sur le Lab

PlusPlus