Marseille : Patrick Mennucci dénonce un dérapage du "cabinet de Jean-Claude Gaudin" sur la maladie de sa compagne

Publié à 19h17, le 11 février 2014 , Modifié à 21h05, le 11 février 2014

Marseille : Patrick Mennucci dénonce un dérapage du "cabinet de Jean-Claude Gaudin" sur la maladie de sa compagne
Capture d'écran du tweet dénoncé par Patrick Mennucci comme dépassant "les limites de l'indécence et de la méchanceté gratuite"

Le candidat socialiste à Marseille, Patrick Mennucci, dénonce, ce mardi 11 février, dans un communiqué de presse, la "méchanceté gratuite" et "l'indécence" d'un message posté sur Twitter faisant référence au "cancer" dont souffre la compagne de Patrick Mennucci, et dont l'équipe de Patrick Mennucci attribue la paternité à "un membre du cabinet de Jean-Claude Gaudin"

Patrick Mennucci écrit ainsi :

L'équipe de communication de Jean-Claude Gaudin a dépassé les limites de l'indécence et de la méchanceté gratuite (...)

Les Marseillais savent que ma compagne, la mère de mon dernier fils, mène un combat contre la maladie.

Le message en question, effacé depuis, a été posté depuis le compte twitter "@lepsmatue", ce mardi 11 février, un peu avant 10 heures du matin. 

Voici son contenu :

Le stress, c'est pas bon pour le cancer.

Et voici une capture d'écran du message, que le Lab s'est procurée :

Il s'insère dans une conversation, à laquelle prend notamment part la directrice de la communication de l'équipe Mennucci, Dominique Bouissou

Selon Patrick Mennucci, l'auteur du message posté sur le compte @lepsmatue est Alix Normandin.

Le communiqué du candidat socialiste présente ce dernier comme un "membre du cabinet de Jean-Claude Gaudin", plus précisément celui chargé de "gérer le compte personnel (sur Twitter) du maire sortant".

Alix Normandin, dans un communiqué envoyé au Lab, "s'excuse de cette maladresse et lui réitère tout son soutien dans sa lutte face à cette grave maladie qui touche des milliers de personnes chaque jour en France et prive les familles de leurs parents, frères, sœurs et amis."

Il explique qu'il a lui même "été malheureusement très jeune confronté" à cette maladie, évoquant que le cas de sa mère aujourd'hui décédée.

Malheureusement aujourd’hui dans une ambiance de campagne municipale ultra tendue mon tweet qui n’engage que moi à titre personnel a été mal interprété, comme une insulte aux malades. J’en suis désolé et je reconnais que la formulation était maladroite : j’ai pour cela immédiatement rajouté deux tweets lui apportant tout mon soutien.

Au début de l'année 2014, Jean-Claude Gaudin avait adressé, dans un message posté sur Twitter, ses "sincères voeux de rétablissement à Mme Mennucci", qui venait de témoigner de sa maladie dans la presse locale :

 
Mise à jour avec la réaction d'Alix Normandin, 21h00. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus