"Menteur et irresponsable": Jean-François Copé dénonce les "insultes" de Jean-Marc Ayrault

Publié à 17h58, le 14 décembre 2013 , Modifié à 18h00, le 14 décembre 2013

"Menteur et irresponsable": Jean-François Copé dénonce les "insultes" de Jean-Marc Ayrault
Montage le Lab (Maxppp).

La saillie de Jean-Marc Ayrault était violente. Et Jean-François Copé a mis 24 heures à réagir. Le président de l'UMP, qui a été qualifié de "menteur", "irresponsable" par Jean-Marc Ayrault le 13 décembre après s'être emparé d'un rapport controversé sur la laïcité, a réagi au Figaro ce 14 décembre.

Jean-François Copé estime que le Premier ministre a, en "l'insultant", également injurié "des millions de Français" :

Le premier ministre avait le choix entre rassurer ou assumer, il a préféré l'insulte. Ce choix en dit long sur l'état de panique à bord qui règne dans l'exécutif. [...]

Jean-Marc Ayrault a oublié qu'en m'injuriant, il injurie les millions de Français scandalisés et indignés par le fait que le gouvernement ait pu commander et cautionner un rapport qui propose un plan complet de démantèlement de l'identité française.

La veille, le Premier ministre s'était emporté face caméra contre Jean-François Copé, qui avait précédemment dénoncé ce rapport en reprochant au gouvernement de vouloir "déconstruire la République" :

Monsieur Copé est un irresponsable et un menteur parce que faire le procès au gouvernement de la République que je dirige que nous voudrions abandonner le modèle républicain d'intégration , celui du droit et des devoirs, celui de la République démocratique laïque et sociale, c'est une injure.

Monsieur Copé est à côté de la plaque mais monsieur Copé a un problème, l'UMP a un problème, c'est son électorat qui file de plus en plus vers l'extrême droite et le Front National . Il ne sait pas comment le retenir. Au point de mentir.

Du rab sur le Lab

PlusPlus