Nadine Morano refuse le front républicain pour le second tour de l’élection présidentielle

Publié à 10h22, le 24 avril 2017 , Modifié à 10h22, le 24 avril 2017

Nadine Morano refuse le front républicain pour le second tour de l’élection présidentielle
© Capture d'écran franceinfo :
Image Victor Dhollande-Monnier

Victor Dhollande-Monnier

L’eurodéputée LR Nadine Morano fait partie de l’équipe "ni-ni". Après avoir appelé François Fillon à "tirer les conclusions" de sa défaite, l’élue Les Républicains se penche sur le deuxième tour. Et pour elle, c’est clair, aucune consigne de vote. Ni Emmanuel Macron ni Marine Le Pen.

Nadine Morano va même plus loin, sous-entendant que le "front républicain" avait mené Marine Le Pen à faire un million de voix supplémentaires en cinq ans. Sur franceinfo : elle explique :

Moi, je ne fais pas partie de ceux qui donnent des leçons et des consignes de vote aux électeurs. D’ailleurs, on voit où ça nous a mené à chaque fois le front républicain. Depuis 2012, Marine Le Pen fait un million de voix supplémentaires. Les Français sont matures, ils n’attendent pas de leurs responsables politiques qu’on leur donne des consignes de vote. Ils sont assez grands pour savoir ce qu’ils ont à faire.

Avec cette volonté de ne pas trancher, Nadine Morano se différencie de la plupart des responsables LR qui ont clairement appelé à voter Emmanuel Macron, le 7 mai prochain. En revanche, elle s’inscrit dans la lignée de Sens Commun, le mouvement lié à la Manif pour tous, qui s’est publiquement prononcé en faveur du "ni-ni" dimanche soir après les résultats du premier tour. Nadine Morano rejoint aussi la position de Jean-Frédéric Poisson, le président du Parti chrétien-démocrate, qui n’appelle pas à voter pour le candidat d’En Marche ! 



A LIRE AUSSI SUR LE LAB

Sens commun refuse de choisir pour le second tour entre Macron et Le Pen

Du rab sur le Lab

PlusPlus