Nombre de chômeurs : Jean-François Copé fait du Ségolène Royal

Publié à 10h44, le 19 février 2013 , Modifié à 10h44, le 19 février 2013

Nombre de chômeurs : Jean-François Copé fait du Ségolène Royal

#VFI – Lundi 18 février, Jean-François Copé déclarait au micro de Jean-Pierre Elkabbach, pour démontrer la catastrophe que représente l’arrivée de la gauche au pouvoir, qu’il y avait, depuis le début du quinquennat de François Hollande, 1000 chômeurs de plus par jour. Une formule utilisée en 2011 par Ségolène Royal.

"Eh bien c’est vrai", a démontré Laurent Guimier à propos de la sortie du président de l’UMP dans sa chronique "Le vrai-faux de l’info", sur Europe 1, mardi 19 février :

 

J’ai fait un calcul tout simple : François Hollande est arrivé à l’Elysée en mai 2012... J’ai additionné les nouveaux inscrits à Pôle Emploi qu’on a recensé entre les mois de mai et décembre 2012 (ce sont les derniers chiffres du chômage que nous avons à disposition)... Total sur les 8 premiers mois de la présidence Hollande : 244.100 demandeurs d’emploi... Et puis j’ai tout simplement divisé ce chiffre par le nombre de jours entre le 1er mai et le 31 décembre... soit 244 jours... 244.100 chômeurs divisé par 244 jours... Pas besoin d’être un champion des “chiffres et des lettres”... Ca fait 1000 chômeurs de plus par jour depuis que François Hollande est à l’Elysée...

Une réalité donc, mais aussi un élément de langage fort, et parlant, déjà utilisé par… Ségolène Royal

La présidente socialiste de la région Poitou-Charentes déclarait ainsi, le 23 novembre 2011, déjà au micro de Jean-Pierre Elkabbach :

Savez vous que depuis que Nicolas Sarkozy est au pouvoir il y a 1000 chômeurs de plus par jour ?!

Mais si l’assertion est vraie, aujourd’hui dans la bouche de Jean-François Copé, elle ne l’était pas lorsque Ségolène Royal l’avait affirmé. 

Comme l’avait démontré à l’époque le Lab, l’ancienne candidate à l’élection présidentielle a eu tendance à voir double et à gonfler légèrement la réalité.  

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus