Positive attitude : mis en examen, Nicolas Sarkozy estime que "l’horizon s’éclaircit" pour lui

Publié à 06h56, le 18 février 2016 , Modifié à 06h59, le 18 février 2016

Positive attitude : mis en examen, Nicolas Sarkozy estime que "l’horizon s’éclaircit" pour lui
© AFP

POSITIVE ATTITUDE - Ne pas se laisser abattre, n’afficher aucun doute. Au contraire, montrer que la mise en examen de Nicolas Sarkozy et surtout son placement sous le régime de témoin assisté dans l’affaire Bygmalion sont en fait des bonnes nouvelles pour le président de Les Républicains et montrent sa probité. C’est le message qu’ont tenté de faire passer, mercredi 17 février, les plus fidèles sarkozystes, face à ceux qui imaginaient déjà cette nouvelle péripétie judiciaire comme un coup d’arrêt pour sa campagne qui ne dit pour l'instant pas encore son nom.

Mais ils ne sont pas les seuls. Nicolas Sarkozy lui-même joue la méthode Coué alors que son nom apparaît toujours dans de multiples affaires. Ainsi a-t-il confié à ses proches, selon Le Figaro de ce jeudi 18 février :

L’horizon s’éclaircit. Que reste-t-il contre moi ? L’affaire Azibert et c’est tout.

L’affaire Azibert est celle dans laquelle Nicolas Sarkozy est déjà mis en examen notamment pour trafic d’influence. Mais cela n’a pas non plus l’air d’inquiéter outre-mesure Nicolas "la positive attitude" Sarkozy.

Et en plus, "l’horizon s’éclaircit", dit ainsi Nicolas Sarkozy sans être plus précis. Mais on discerne dans ces propos sa volonté toujours bien présente de se présenter à la primaire de la droite et du centre. Pour l’instant, personne parmi ses concurrents n’a osé profiter de l’occasion pour attaquer l’ancien président. "Le premier qui s’amuserait à instrumentaliser cette mise en examen le paierait très cher auprès des militants", explique Christian Jacob dans les colonnes du Parisien. Voilà sans doute pourquoi, d’Alain Juppé à Jean-François Copé, Nicolas Sarkozy ne semble aujourd’hui avoir que des amis à LR. Mais publiquement seulement, car en privé, les discours sont bien différents...

 

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> Pour défendre Nicolas Sarkozy, Gérard Longuet cite la Bible : "Que celui qui n’a jamais péché jette la première pierre"  

> Taubira : "Sarkozy n’est ni démocrate ni républicain"  

 

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

> La mise en examen, un coup d'arrêt dans la campagne de Nicolas Sarkozy 

> Nicolas Sarkozy : ces affaires judiciaires où son nom apparaît  

> Mise en examen de Sarkozy : ça va "cogner" à droite 

Du rab sur le Lab

PlusPlus