Pour Jean-Vincent Placé, Europe Ecologie - les Verts est "en mort clinique"

Publié à 20h13, le 05 avril 2015 , Modifié à 12h07, le 06 avril 2015

Pour Jean-Vincent Placé, Europe Ecologie - les Verts est "en mort clinique"
Jean-Vincent Placé le 5 avril / Capture d'écran via BFM TV

DIAGNOSTIC - C'est sa marotte, ce qu'il aime répéter : Jean-Vincent Placé ne se privera pas de renter au gouvernement si on fait appel à lui. Et ce même si la direction d'Europe Écologie - les Verts s'y oppose. Alors, forcément, quand il parle du parti écologiste où les divisions sont légions sur le sujet, il ne tourne pas autour du pot.

Interrogé sur BFM TV dimanche 5 avril, il évoque le rassemblement du 4 avril qui a vu des écologistes pro-Hollande se réunir pour évoquer une entrée écologiste au prochain remaniement en affirmant que "l'objectif était de faire parler tout le monde". Puis, il en profite pour juger l'état de son parti en utilisant la métaphore médicale. Il déclare :

Je déplore l'extrême division dans le clan écologiste, je reproche à mes amis de diluer le message de l'écologie. [...] EELV est en fin de vie, en mort clinique.

Une phrase qu'il avait déjà utilisée en mars en jugeant cependant que le parti était alors "au bord de la mort clinique". Voilà donc le sort d'Europe Écologie - Les Verts réglé. 

Pas forcément l'avis de Noël Mamère qui, le même jour, affirmait vouloir une candidature d'un membre du parti pour 2017, notamment celle de Cécile Duflot

Du rab sur le Lab

PlusPlus