Pour Marine Le Pen, l’équipe de France est "un ramassis de gosses mal élevés"

Publié à 08h57, le 18 novembre 2013 , Modifié à 08h57, le 18 novembre 2013

Pour Marine Le Pen, l’équipe de France est "un ramassis de gosses mal élevés"
Marine Le Pen sur LCI/Radio Classique. (Capture d'écran)

FOOTPOLITIQUE - Elle ne les aime pas. Mais, pour autant, ne souhaite pas leur défaite car une victoire ferait plaisir aux Français. Invitée de la matinale de LCI et Radio Classique, lundi 18 novembre, Marine Le Pen a livré son analyse sur l’équipe de France de football, battue vendredi par l’Ukraine en match aller des barrages qualificatifs pour la Coupe du monde de 2014 au Brésil.

Pour la présidente du Front national, "il y a une vraie rupture avec le peuple français". Et d’ajouter, très critique à l’égard des joueurs de l’équipe de France :

"

On en paye le prix fort. Une équipe ne peut pas être uniquement poussée par son appât du gain ou par l’ego des individualités qui la compose.

"

Les images désastreuses véhiculées par l’équipe de France de 2010 lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud sont encore bien présentes dans la tête de l’ancienne candidate à l’élection présidentielle.

Ainsi ajoute-t-elle :

"

Tous ces événements qui ont eu lieu et qui ont démontré une espèce de ramassis de gosses mal élevés qui ne suscitaient pas la fierté nationale et se moquaient du fait de représenter la France.

Aujourd’hui, la rupture est consommée entre le peuple et cette équipe de France.

"

Relancée sur la question du communautarisme au sein des Bleus, Marine Le Pen s’interroge et fustige le communautarisme plus globalement :

"

Il y a eu un problème communautaire, je ne sais pas si c’est encore le cas mais il y a eu un problème de communautarisme.

C’est un révélateur car c’est un problème pour l’ensemble de notre pays. C’est un problème pour l’unité de notre pays, pour notre identité.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus