Primaire de la droite : le sarkozyste Daubresse "pense" que Juppé et Sarkozy "devraient appeler maintenant à voter" Fillon

Publié à 22h15, le 20 novembre 2016 , Modifié à 22h28, le 20 novembre 2016

Primaire de la droite : le sarkozyste Daubresse "pense" que Juppé et Sarkozy "devraient appeler maintenant à voter" Fillon

PAS BESOIN DE SECOND TOUR - Les résultats définitifs du premier tour de la primaire de la droite sont encore partiels, mais une large avance en faveur de François Fillon se profile. À 22h, sur 7.365 bureaux dépouillés (sur un total de 10.229), l’ancien Premier ministre recueillait 43.7 % des suffrages, devant Alain Juppé à 27,8 et Nicolas Sarkozy à 21,7 %.

On imagine la garde rapprochée de l’ancien Président en PLS après l’annonce de ces résultats, même partiels. Mais pas Marc-Philippe Daubresse. Celui qui fait partie du cercle restreint des onze conseillers politiques de Nicolas Sarkozy, pense d’ores et déjà à l’avenir. Sur Twitter, il formule cette proposition étonnante. Partant du principe que ce résultat est "sans appel", le député du Nord suggère de sauter l’étape du second tour pour se mettre tout de suite en mode "rassemblement", et ce dans l’optique de la présidentielle 2017. Il écrit :

Entre temps, Nicolas Sarkozy a pris la parole depuis son QG. L'ex-chef de l'État a reconnu sa défaite et annoncé qu'il voterait pour François Fillon.

Lors d’une prise de parole à son QG, Bruno Le Maire a lui aussi activé le mode "rassemblement". "Je me battrai pour que l'alternance ait lieu en 2017, je veux plus que jamais être un acteur du rassemblement de ma famille politique", a-t-il annoncé. Le député de l’Eure, chantre du "renouveau", a annoncé qu’il voterait pour le député de Paris au second tour de la primaire de la droite.

Du rab sur le Lab

PlusPlus