Marine Le Pen et Florian Philippot lancent les cartes d'adhérents du Rassemblement bleu marine

Publié à 17h31, le 27 novembre 2012 , Modifié à 17h41, le 27 novembre 2012

Marine Le Pen et Florian Philippot lancent les cartes d'adhérents du Rassemblement bleu marine
(Maxppp - Christophe Petit Tesson)

Et maintenant, voici les cartes d'adhérents. Florian Philippot a annoncé ce mardi matin sur twitter le deuxième étage de la fusée Rassemblement bleu marine. Après l'étiquette RBM lors des élections législatives pour, il sera possible d'adhérer à cette association à partir de janvier. 

Dès le 1er janvier 2013, possibilité d'adhérer au Rassemblement Bleu Marine et de recevoir votre carte du RBM

— Florian Philippot (@f_philippot) Novembre 27, 2012

Au Lab, Florian Philippot répète ce qu'avait déjà dit Marine Le Pen : le Rassemblement bleu marine ne vise pas, selon lui, à remplacer le Front national. Il le "dépasse", déclare-t-il.

Un nouveau parti politique ? Florian Philippot réfute l'idée. "C'est une association loi 1901, composée par des partis politiques, mais ça n'est pas un parti".

Le projet est toutefois de présenter des candidats aux élections municipales de 2014. Y compris des prétendants qui ne sont pas au Front national, mais issus d'autres partis ou de la société civile. C'était déjà le cas de Gilbert Collard par exemple, en juin 2012. 

Selon le vice-président du parti d'extrême-droite, il s'agit d'être dans la continuité des législatives : 

"

C'est un sujet déjà discuté depuis longtemps dans tous les bureaux politiques du parti. Là, il s'agit d'une démarche de cohérence déjà mise en place pour les élections législatives. 

"

Le lieutenant de Marine Le Pen voit le Rassemblement bleu marine comme "la main tendue à tous les patriotes", qu'il évoque régulièrement sur les plateaux de télévison. Pour y adhérer, il faudra signer une charte, en cours de rédaction, qui listera les valeurs du mouvement. Florian Philippot évoque l'idée de défense de la nation et de souveraineté. 

Les statuts de l'association ne changeront pas, assure Florian Philippot : Marine Le Pen garde la présidence et Bertrand Dutheil de la Rochère est trésorier. Lui orchestre pour le moment la mise en place du RBM. 

Un parti qui ne ravit pas tout le monde au Front national, et particulièrement Jean-Marie Le Pen. A l'occasion des 40 ans du parti qu'il a fondé, le président d'honneur du FN avait considéré au JDD.fr que le "Rassemblement bleu marine, c'est pour les tièdes". 

Du rab sur le Lab

PlusPlus