Remaniement : petit mode d'emploi pour indiquer quel ministère on espère décrocher sans trop en faire

Publié à 18h40, le 02 février 2016 , Modifié à 19h02, le 02 février 2016

Remaniement : petit mode d'emploi pour indiquer quel ministère on espère décrocher sans trop en faire
Montage photos twitter et AFP / le lab © Nicolas Peschier / AFP

#SIGNAUX - Le dernier (normalement) remaniement du quinquennat, c'est pour bientôt. Logiquement avant les vacances parlementaires de février. Les pronostics vont donc bon train : Stéphane Le Foll sortant, Emmanuel Macron à la tête d'un grand Bercy, une entrée des écolos ... Une certitude : Fleur Pellerin ne sera pas remplacée par Christiane Taubira à la Culture et la PRG Sylvia Pinel quitte son ministère pour la vice-présidence de sa région. Pour le reste : mystère. Pas plus tard que le 27 janvier dernier, Jean-Jacques Urvoas a appris sa nomination place Vendôme par un sms lors d'une réunion à l'Assemblée. Si nul n'est certain de son destin, en revanche, certains envoient des signaux assez clairs sur leurs souhaits.

  • La plus évidente : Royal au Quai

Elle envoie  plus que des signaux clairement appuyés par le président de la République. De quoi préparer les esprits à l'arrivée de Ségolène Royal au Quai d'Orsay après le départ de Laurent Fabius pour le Conseil constitutionnel ? En attendant, sur les photos et dans les avions, Ségolène Royal est là. 

Qui accueille Raul Castro ? 

 Qui est sur la photo en Inde à côté de Laurent Fabius ?  

La COP 21 l'avait propulsée sur la scène internationale. Elle ne la quitte plus. 

 

  • Subliminal : Braillard et son ministère plein

Cela se murmure un peu partout. Le radical Thierry Braillard, secrétaire d'Etat aux Sports, se verrait bien à la tête d'un ministère plein. Il a des arguments, qu'il met en avant dès que possible : l'Euro 2016 et les JO. Bref, il mérite un ministère plein. Comme d'autres avant lui. 

 

  • J'en parle dans mes tweets et je fais des notes : Girardin et la mer 

Annick Girardin est secrétaire d'Etat en charge de la Francophonie et du Développement. Députée de Saint- Pierre-et-Miquelon, le bruit court qu'elle aimerait s'occuper de la Mer et de l'outre-mer. L'Elysée aurait même reçu une note sur le sujet. La mer dépend aujourd'hui d'Alain Vidalies (et des transports) et l'outre-mer est occupé par George Pau-Langevin. En attendant, Annick Girardin met en avant ses attaches outre-mer et l'importance de la politique maritime.

 

 

Les ministres  envoient des signaux mais ils ne sont pas les seuls. Les élus eux aussi savent faire.

  •  Le tourisme, j'adore et en plus j'écris un livre

Luc Carvounas est sénateur PS, proche de Manuel Valls. Il se verrait bien au tourisme ! D'ailleurs, il publie un petit ouvrage cette semaine à la Fondation Jean Jauressur le sujet. Si ce n'est pas un sens du timing ...   

 

Avec Sylvia Pinel sur le départ, on annonce l'entrée d'un autre radical de gauche dans l'équipe et pas des moindres : le chef. Jean-Michel Baylet prendrait bien le poste de Stéphane Le Foll. Ce qui explique sans doute, les indiscrets sur le futur départ de ce proche de François Hollande. En tous cas, on en parle beaucoup dans les médias locaux comme ici ou ici... 

Du rab sur le Lab

PlusPlus