Selon l'élu LR Gérald Darmanin, "ça ne sert pas à grand chose d'être député"

Publié à 06h43, le 16 décembre 2015 , Modifié à 11h44, le 16 décembre 2015

Selon l'élu LR Gérald Darmanin, "ça ne sert pas à grand chose d'être député"
Gérald Darmanin © Capture d'écran France3

Gérald Darmanin ne sera bientôt plus député. C'est peut-être triste ou malheureux mais c'est ainsi. Le choix de l'élu Les Républicains est irrévocable depuis qu'il a gagné un poste au conseil régional de la nouvelle région Nord-Pas-De-Calais-Picardie.

Mais si vous pensiez que le député-maire de Tourcoing abandonnait son siège de député pour ne pas se retrouver en situation de cumul des mandats, vous avez tout faux. L'explication est beaucoup plus simple. Elle est donnée par l'élu LR himself à L'Opinion, mardi 15 décembre.

Il dit :

"

Je n'avais pas envie de laisser Xavier tout seul. Et cela ne sert pas à grande chose d'être député.

 

"

Deux informations se glissent dans ces deux phrases. Premièrement, Xavier, c'est Xavier Bertrand et apparemment, le député LR du Nord a peur d'abandonner son mentor, élu président de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie et qui a décidé de lâcher ses autres mandats.

Deuxièmement, Gérald Darmanin s'est fait, en trois ans au Palais Bourbon, une piètre opinion de la députation.

Voilà qui fera plaisir aux 576 autres députés de la nation. Quoique… Certains, sans être aussi radicaux que Gérald Darmanin, pensent plus ou moins la même chose que l'élu du Nord. "Quand on a la possibilité de diriger un exécutif local, ce n’est pas une question de pouvoir mais de cohérence que de choisir de renoncer à son mandat de député", explique ainsi, cité lui-aussi par L'Opinion, Christian Jacob, président du groupe LR à l'Assemblée nationale.

Deux remarques : d'une, les députés ne servent pas à rien. Comme l'a montré Gérald Darmanin lui-même, ils peuvent servir de défouloir à Manuel Valls (souvenez-vous). Surtout, il n'y a pas que les députés qui sont un peu inutiles. En septembre, Laurent Wauquiez donnait un peu la même image de la fonction de ministre. "Quand tu es ministre, tu ne fais rien. Moi-même, je n'ai pas laissé de trace flagrante", expliquait-il, cité par Paris-Match.

Du rab sur le Lab

PlusPlus