Si Leonarda, la collégienne kosovare expulsée, revient, Manuel Valls démissionnera, estime François Baroin

Publié à 10h49, le 17 octobre 2013 , Modifié à 11h03, le 17 octobre 2013

Si Leonarda, la collégienne kosovare expulsée, revient, Manuel Valls démissionnera, estime François Baroin
(Maxppp)

Si la jeune kosovare est autorisée à revenir en France, Manuel Valls démissionnera. C'est en tout cas la certitude de François Baroin, invité d'Europe 1 ce 17 octobre.

Alors que Jean-Marc Ayrault a assuré que l'arrêté de reconduite à la frontière de la famille de Leonarda serait annulé en cas de faute avérée dans la procédure d'expulsion, François Baroin considère que son retour entrainera "automatiquement" une démission du ministre de l'Intérieur :

"

Le cas de figure où l’arrêté de reconduite est annulé et que cette jeune fille revienne en France poussera automatiquement le ministre de l’Intérieur à la démission

"

Il ne considère pas Manuel Valls comme le fautif dans cette affaire mais y voit un non respect des consignes de son ministère, et donc un "échec global de la politique" du gouvernement en matière d'expulsion :

"

Ce sera la double peine pour ce gouvernement.

Ça voudra dire que le ministre de l’Intérieur a tenté quelque chose avec des circulaires d’application, que son préfet n’a pas tenu compte de la circulaire, qu’il y a eu une faute et qu’au final la personne expulsée, avec la douleur que cela représente, reviendra dans des conditions tellement médiatisée que ce sera un échec global de la politique de reconduite au frontière.

"

Celui qui a été ministre de l'Intérieur durant deux mois en 2007 tient enfin à apporter son "soutien"à Manuel Valls, vivement critiqué à gauche :

"

Je le soutiens et je soutiens la démarche d’application des circulaires déclinant des lois de reconduite à la frontière dans la fermeté et l’humanité selon le slogan.

"

Une enquête administrative a été lancée pour connaitre les conditions exactes d'expulsion de Leonarda, et tout particulièrement la manière dont les policiers sont venus la chercher alors qu'elle était en sortie scolaire. Ses résultats doivent être connus avant la fin de la semaine.

Le Parti socialiste, le Front de gauche et les écologistes réclament le retour de la jeune fille et de sa famille, en France depuis près de 5 ans. Toutes leurs demandes de cartes de séjour ont jusqu'ici été refusées.

Du rab sur le Lab

PlusPlus