Un maire prend un arrêté municipal pour interdire à la pluie de tomber

Publié à 16h03, le 24 juin 2013 , Modifié à 17h05, le 24 juin 2013

Un maire prend un arrêté municipal pour interdire à la pluie de tomber
Philippe Slendzak au conseil municipal de Lutz en 2011 (Maxppp)

MAIRE LOLEUR - Les trombes d'eau menaçaient l'inauguration du tout nouvel Aéroparc de la petite ville de Lutz, en Moselle. Le maire, Philippe Slendzak, élu divers droite, a donc décidé de prendre un arrêté municipal ... anti-pluie.

La photo de l'arrêté en question, daté du 31 mai, a circulé sur Twitter ce week-end. On peut y lire :

Pour permettre, dans de bonnes conditions, l'inauguration de l'Aéroparc ainsi que le bon déroulement de la fête de la musique, il est formellement interdit à la pluie de tomber sur ce site jusqu'au 23 juin.

Ce qui, diffusé avec une bonne dose d'humour sur le réseau social, donne :

L'arrêté n'a rien d'un fake, confirme au Lab la mairie de Yutz, où l'on s'amuse de la dernière tentative de l'édile, Philippe Slendzak, pour faire cesser la pluie :

C'est un arrêté sur le ton de la boutade, une blague du maire ! On l'a affiché sur le site de l'Aéroparc pour son inauguration le 22 juin. 

Manque de pot, la pluie hors-la-loi "n'a pas respecté l'arrêté" - la Moselle était encore en vigilance orange deux jours avant la Fête de la musique - et les concerts prévus dans l'Aéroparc ont dû êtres déplacés, par exemple sur les parkings, "à cause de la boue".

Du rab sur le Lab

PlusPlus