Valérie Boyer : "je me suis dit que c'était bizarre que le droit du sol ait été abordé ainsi par Montesquieu"

Publié à 10h57, le 09 août 2013 , Modifié à 11h04, le 09 août 2013

Valérie Boyer : "je me suis dit que c'était bizarre que le droit du sol ait été abordé ainsi par Montesquieu"

Dans un tweet publié et aussitôt effacé le 8 août, la députée UMP des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer a semblé signifier son opposition au droit du sol en diffusant l'image d'une citation attribuée à Montesquieu ("Le droit du sol est l'absurdité qui consiste à dire qu'un cheval est une vache parce qu'il est né dans une étable."), en réalité plus proche de propos de Jean-Marie Le Pen.

Contactée par Le Lab ce vendredi, la députée assure qu'elle souhaitait simplement signaler cette citation qui lui avait semblée "bizarre".

Voici la capture d'écran du tweet :

Au-delà du sens même de cette citation, les propos n'ont jamais été écrits par Montesquieu. Ils sont connus sur internet pour être un "hoax", soit une fausse rumeur circulant sur le web. En revanche, Jean-Marie Le Pen a tenu des propos semblables en septembre 2012 : "Quand une chèvre naît dans une écurie, ce n’est pas pour cela qu’elle devient un cheval."

Au Lab, Valérie Boyer explique qu'elle s'est "souvenue que la phrase était bidon au moment d'appuyer" et assure qu'elle aurait voulu ajouter en commentaire "c'est quoi ce truc ?". Au lieu de ça, la députée a donné l'impression de reprendre cette citation à son compte.

"

Hier soir tardivement je twittais, et j’ai été très surprise de découvrir cette phrase. J’allais mettre "c’est quoi ce truc ?" et c’est parti tout seul.

Comme ça a dérivé tout de suite vers l’injure j’ai arrêté tout de suite car je ne réponds jamais aux tweets injurieux.

Au moment où j’ai appuyé, je me suis souvenue que c’était une phrase bidon, et c’était trop tard.

"

La députée tient même à préciser qu'elle a "étudié Montesquieu" et que c'est pour cela que la citation l'a alertée :

"

J’ai étudié aussi Montesquieu et je me suis dit que c’était bizarre que ce sujet ait été abordé de cette manière par Montesquieu.

"

Trop tard en effet car, depuis ce tweet, son opposant à Marseille, le député PS Patrick Mennucci demande au maire, Jean-Claude Gaudin, de désavouer son adjointe et de la démissionner :

Paul Larrouturou et Delphine Legouté

Du rab sur le Lab

PlusPlus