VIDÉO - Didier Guillaume, patron des sénateurs PS : "Notre ennemi, c’est la finance et notre ennemi continue à être la finance"

Publié à 11h16, le 16 mars 2016 , Modifié à 11h16, le 16 mars 2016

VIDÉO - Didier Guillaume, patron des sénateurs PS : "Notre ennemi, c’est la finance et notre ennemi continue à être la finance"
Didier Guillaume assurant que l'ennemi du gouvernement "continue à être la finance" © Captures d'écran Public Sénat.

L’aile gauche du PS ne va sans doute pas le croire et crier au mytho. Et même se moquer de lui tant cette frange des socialistes considère que François Hollande a renié ses engagements de campagne et notamment son fameux discours du Bourget dans lequel il clamait haut et fort que son ennemi sans visage était "la finance".

Mais Didier Guillaume affirme bel et bien, dans l’émission de Public Sénat Preuves par 3, mardi 15 mars, que la loi Travail portée par Myriam El Khomri est fidèle à ce discours du Bourget. Si, si, vous ne rêvez pas. Il déclare ainsi :

"

Le discours du Bourget, il n’y a aucun problème. Notre ennemi, c’est la finance et notre ennemi continue à être la finance. Mais notre ennemi, ce n’est pas les patrons. Nous sommes le seul pays en Europe à ne pas créer d’emplois. Alors il ne s’agit pas de déréguler, il s’agit au contraire d’encadrer.

"

Un passage isolé par le Lab :


Et le patron des sénateurs PS de poursuivre son raisonnement pour défendre la décriée loi Travail dont la deuxième mouture vient d’être présentée par Manuel Valls et Myriam El Khomri :

"

Et changer le Code du travail, le modifier, c’est pour espérer demain, pas aujourd’hui, nous ne gérons pas en pensant à 2017 mais en pensant aux jeunes et aux Français. Ce texte El Khomri n’est pas consensuel mais il est essentiel.

"

Par ailleurs, Didier Guillaume espère que ce projet de loi soit adopté par le Parlement par la voie "normale", sans passer par l’arme atomique du 49.3.

 

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

François Hollande demande à ses ministres de relire son discours du Bourget

Duflot exhume le discours de François Hollande au Bourget le jour de la présentation du plan d’économies

> Et Arnaud Montebourg singea lui-aussi le discours du Bourget de François Hollande

Cambadélis : "les socialistes n’ont pas choisi Hollande sur le discours du Bourget"

Du rab sur le Lab

PlusPlus