Alain Juppé fait ouvrir une librairie bordelaise en avance pour se procurer le livre de Valérie Trierweiler

Publié à 09h52, le 07 septembre 2014 , Modifié à 09h55, le 07 septembre 2014

Alain Juppé fait ouvrir une librairie bordelaise en avance pour se procurer le livre de Valérie Trierweiler
© Maxppp.

Ils sont rares, très rares, ceux qui admettent publiquement qu'ils liront Merci pour ce moment, le livre de Valérie Trierweiler sur son histoire avec François Hollande. Et Alain Juppé n'en fait pas partie. Le maire de Bordeaux a, selon le Parisien, affirmé à ses interlocuteurs, sur le campus des jeunes UMP à la Baule, qu'il ne lirait pas ce livre. Pourtant, à en croire le JDD, ce n'est pas tout à fait exact. C'est même faux. 

Dans son édition du 7 septembre, le Journal du dimanche nous apprend que le maire UMP de Bordeaux a fait ouvrir spécialement, et en avance, une librairie de sa ville afin de se procurer le brûlot :



"

Alain Juppé a fait ouvrir la librairie Mollat à Bordeaux avant l'heure prévue, pour avoir un exemplaire.

"


"Non, il y a mieux à faire", répondait pourtant Alain Juppé aux jeunes populaires qui lui demandaient samedi s'il lirait Merci pour ce moment.

Du rab sur le Lab

PlusPlus