Après le chant, l’autre passion insoupçonnée du ministre Patrick Kanner : la collection de boules (à neige)

Publié à 22h18, le 06 février 2015 , Modifié à 23h00, le 06 février 2015

Après le chant, l’autre passion insoupçonnée du ministre Patrick Kanner : la collection de boules (à neige)
Patrick Kanner © Capture d'écran Le Lab

On connaissait déjà Patrick Kanner pour sa passion pour le chant d’opéra, un art qu’il exerce parfois encore dans l’exercice de ses fonctions.  Mais le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a un autre pêché mignon : la collection de... boules à neige. Un hobby très sérieux, que cet homme politique décidément pas comme les autres a dévoilé à Cyril Eldin, du Petit Journal de Canal +.

Lors de son entretien satirique avec le comédien, diffusé ce vendredi 6 février, le ministre commence par évoquer sa récente opération pour une "hernie inguinale". Une "sorte de boule qui pousse un peu dans l’aisne", rebondit alors Eldin, malicieusement grivois.

Pas démonté pour un sou, Patrick Kanner lui propose alors un petit tour dans son bureau (non, ce n’est pas ce que vous croyez).

Regardez Patrick Kanner présentant sa collection de boules à neige, un moment isolé par Le Lab :



Mais que serait une interview avec le ténor Kanner sans une petite tranche de chansonnette ?  Attention les oreilles, l’ancien président du Conseil général du Nord grimpe dans les décibels :



De son propre aveu, la chanson aurait pu être l’autre carrière de l’ex-proche de Martine Aubry. Un talent pas totalement perdu en politique, toutefois, comme Patrick Kanner l’explique :

"

Aux questions d’actualité, mon talent et mon placement de voix fait que je porte ma voix.

"

De quoi donner un petit coup de fouet à l’illustre inconnu du gouvernement ? Une faible notoriété dont, à l’entendre, il ne prend pas ombrage.

Du rab sur le Lab

PlusPlus