"Et personne me le dit !" : comment Nicolas Dupont-Aignan a raté l'annonce de la mort de Christophe de Margerie

Publié à 21h09, le 22 octobre 2014 , Modifié à 21h13, le 22 octobre 2014

"Et personne me le dit !" : comment Nicolas Dupont-Aignan a raté l'annonce de la mort de Christophe de Margerie
Nicolas Dupont-Aignan © Captures d'écran France 5 - Montage Le Lab

J'AI BEAU ETRE MATINAL... - La mort de Christophe de Margerie, PDG de Total décédé dans un accident d'avion dans la nuit de lundi à mardi 22 octobre, a suscité de très nombreuses réactions politiques. Les responsables français ont, presque unanimement, salué la mémoire d'un "grand patron" et d'une personnalité atypique. 

Mais Nicolas Dupont-Aignan, lui, est totalement passé à côté de cette annonce. Les caméras de France 5 ont capté l'instant où, dans la salle des Quatre Colonnes à l'Assemblée nationale, des journalistes demandent au président de Debout la France (nouveau nom de Debout la République) sa réaction au décès de l'homme d'affaires. Et l'ancien candidat à la présidentielle tombe de sa chaise :

"

- Nicolas Dupont-Aignan : Quand est-ce que vous avez su ça ? Et personne me le dit !



- Une journaliste : Depuis hier soir et ce matin...



- Nicolas Dupont-Aignan : C'est pas possible ! [...] Moi qui suis d'habitude tout le temps sur les réseaux...



- Une journaliste : Bah alors, vous êtes pas sur Twitter ?



- Nicolas Dupont-Aignan : Tout le temps. Mais ce matin, vous voyez, il y a eu un petit bogue.

"

Un passage à retrouver dans cette vidéo, isolée par Le Lab :



Les caméras du Petit Journal ont également capté ces images. Nicolas Dupont-Aignan demande alors à son assistante parlementaire pourquoi "personne ne [lui] a dit ça", alors qu'ils se sont "réunis toute la matinée". Après avoir pris "deux minutes" pour se mettre à jour, le député de l'Essonne finit par répondre aux journalistes. Et après sa réaction, il leur livre une confidence : 

"

Vous voulez que je vous dise une chose ? Je devrais pas vous le dire... C'est que le matin, la radio ça me fatigue. Et la télé aussi.

"

Sauf quand il est en bonne position dans le classement des squatteurs de matinales, bien sûr. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus