Invité à décaler son meeting de Tours à cause de Nicolas Sarkozy, Hervé Mariton ne cède pas

Publié à 17h18, le 27 septembre 2014 , Modifié à 17h56, le 27 septembre 2014

Invité à décaler son meeting de Tours à cause de Nicolas Sarkozy, Hervé Mariton ne cède pas
Hervé Mariton. © Xavier de Torres/Maxppp

RÉSISTE, PROUVE QUE TU EXISTES - Hervé Mariton n’a pas peur de Nicolas Sarkozy. Dans un premier temps, le député UMP candidat à la présidence de son parti avait été contraint d’annuler son meeting à Tours prévu le 16 octobre. En cause ? Nicolas Sarkozy a également prévu une réunion publique dans la même ville la veille, le 15 octobre. Ce que révélait le JDD sur son site internet le 25 septembre.

Il n'en sera rien. L’élu UMP de la Drôme ne compte pas se laisser faire. Selon les informations du Scan du Figaro de ce samedi 27 septembre, Hervé Mariton maintient son meeting. Malgré Nicolas Sarkozy.

L’entourage du candidat Mariton, qui fait campagne sur le mode "J'irai dormir chez vous", explique au Scan qu’ils ne vont pas "modifier un agenda prévu depuis deux mois en fonction de Nicolas Sarkozy". "On veut bien être souple", ajoute-t-on, suggérant un meeting commun avec l’ancien président de la République pour réduire les frais. Une requête qui a peu de chances d’aboutir.

Depuis l’officialisation du retour de Nicolas Sarkozy, Hervé Mariton a haussé le ton contre l’ancien leader de la droite. Ainsi s'était-il dit "choqué" que Nicolas Sarkozy ne se "situe pas sur un axe droite-gauche" et avait ensuite raillé la réponse floue de ce dernier sur l’éventuelle abrogation du mariage homosexuel, revendiquant n’avoir rien compris à la position de l'ex-président.

Du rab sur le Lab

PlusPlus