Jean-Marie Bigard raconte les arrangements fiscaux avec l’ancien ministre du Budget de François Mitterrand, Michel Charasse

Publié à 11h17, le 01 mai 2014 , Modifié à 13h47, le 01 mai 2014

Jean-Marie Bigard raconte les arrangements fiscaux avec l’ancien ministre du Budget de François Mitterrand, Michel Charasse
Jean-Marie Bigard. © Maxppp.

Un spectacle pour éviter un redressement fiscal. Les artistes se lâchent et racontent les mœurs des anciens ministres du Budget, prompts à effacer des ardoises en échange de spectacles. C’est ce que raconte ce 1er mai sur France Info l’humoriste Jean-Marie Bigard.

"Il n’est pas si loin le temps où Charasse était avec les artistes… assez sympa", affirme celui qui regrette d’avoir soutenu Nicolas Sarkozy en 2007 – qu’il a ensuite accompagné au Vatican

Et le comique de poursuivre :

T’avais un petit problème d’impôts, il disait "mais vous pouvez jouer au truc des socialistes, y’a une réunion, vous pouvez jouer". Et puis il prenait la feuille et la déchirait.

En novembre 2013, également sur France Info, c’est le chanteur Charles Aznavour qui révélait avoir versé de l’argent à des politiques pour éviter des problèmes fiscaux. Mais sans indiquer ni noms ni dates.

Une précaution que ne prend donc pas Jean-Marie Bigard qui "oute", Michel Charasse, aujourd’hui membre du Conseil constitutionnel – nommé par Nicolas Sarkozy – et ancien ministre du Budget de François Mitterrand de 1988 à 1992. Ce que l'intéressé a démenti aussitôt sur France Info, assurant "tomber de l'armoire" en entendant ces accusations.

"C’est très connu", assure encore Jean-Marie Bigard qui explique en revanche que "ça n’existe plus maintenant".

Du rab sur le Lab

PlusPlus