Laurence Rossignol s'agace des cartables "rose nunuche" attendant les petites filles à la rentrée

Publié à 07h19, le 12 août 2014 , Modifié à 06h52, le 13 août 2014

Laurence Rossignol s'agace des cartables "rose nunuche" attendant les petites filles à la rentrée
© Maxppp
Image Delphine Legouté


GENDER STUDIES - Ce sont ces petites choses de tous les jours qui renforcent les stéréotypes de genre et mettent particulièrement en rogne Laurence Rossignol. La secrétaire d’État à la Famille, aux Personnes âgées et à l'Autonomie, très sensible aux questions de genre, s'est agacée le 11 août sur Twitter d'un diaporama photo publié par L'Express Styles. On y voit une sélection de cartables pour fille ou garçon à petit prix avec une trop forte propension au "rose nunuche" pour les petites filles, regrette Laurence Rossignol :





Le titre du diaporama évoque des cartables pour fille *ou* garçon quand Laurence Rossignol aurait préféré des sacs pour fille *et* garçon, non genrés. La sélection comporte les traditionnels cartables "princesse" très roses ou "super héros" très viriles. Selon le postulat des études de genre, ce type de construction sociale dès l'enfance (typiquement, assigner le rose aux filles et le bleu aux garçons) favorise les comportements stéréotypés des hommes et des femmes plus tard. Des comportements liés à cette construction et non au sexe physique.

A son arrivée au gouvernement, la ministre Najat Vallaud-Belkacem avait expérimenté les "ABCD de l'égalité", des outils pédagogiques censés aider les enseignants à lutter contre la reproduction de ces stéréotypes de genre à l'école. Le dispositif ne sera cependant pas généralisé sous ce nom à la rentrée 2014. Une "mallette pédagogique" sera toujours disponible pour les enseignants volontaires. Un module consacré à l'égalité femme-homme sera également compris dans la formation initiale des enseignants et dans la formation continue des professeurs déjà en poste. Insuffisant avaient tranché les féministes lors de ces annonces.

Laurence Rossignol a quant à elle toujours été très impliquée dans la lutte contre les stéréotypes de genre, mais également dans la défense de la loi sur le mariage pour tous. Sa nomination comme secrétaire d'Etat avait été perçue comme une provocation par les anti-mariage gay.

L'ancienne porte-parole du PS, habituée aux coups de gueules féministes, avait également promis d'être "plus sobre" sur Twitter après sa nomination.

[Edit 18h00] Fortement attaquée pour son message, Laurence Rossignol a répondu dans l'après-midi à ceux qu'elle appelle affectueusement ses "trolls". Au Lab, la Secrétaire d'Etat se dit "sidérée par la violence déclenchée par un tweet pourtant sobre".

Dans son nouveau tweet, elle accompagne d'un mot doux la chanson Happy de Pharell Williams :





Du rab sur le Lab

PlusPlus