Législative partielle dans le Doubs : la CGT coupe l'électricité au meeting de Manuel Valls

Publié à 21h14, le 27 janvier 2015 , Modifié à 10h40, le 28 janvier 2015

Législative partielle dans le Doubs : la CGT coupe l'électricité au meeting de Manuel Valls
Manuel Valls arrivant à Adincourt © AFP / Sebastien Bozon

ET LA LUMIÈRE NE FUT PLUS - Mauvaise surprise pour Manuel Valls à Audincourt, venu en soutien à un meeting du candidat PS pour l'élection législative partielle du Doubs, dans la circonscription laissée par Pierre Moscovici. Une coupure de courant revendiquée auprès de l'Est Républicain par la CGT a retardé de 45 minutes son discours.

Selon les journalistes présents sur place, la salle a en effet été plongée dans le noir avant la prise de parole du Premier ministre. Manuel Valls a attendu en salle de presse que le courant soit rétabli. La CGT Mines-énergie explique dans un communiqué avoir voulu protester contre la loi de transition énergétique :

"

La Fédération Nationale Mines-Energie CGT et ses syndicats présents au rassemblement à Audincourt, soutiennent la coupure d’électricité réalisée par les électriciens et gaziers lors du meeting. Cette action vise à rappeler que cette loi de transition énergétique est une bonne idée, mais avec de très mauvaises solutions !

"

Le chef du gouvernement a fini par rejoindre la scène vers 21h au son de "The final Countdown".

Selon le sénateur-maire PS d'Audincourt, cette coupure de courant a pénalisé le meeting mais également 1900 foyers de la commune qui ont été plongés dans l'obscurité.

[Edit 21h55] Après la CGT, les notaires. Selon les journalistes présents sur place, l'intervention de Manuel Valls a été perturbée par un groupe défendant les notaires - particulièrement organisés contre la loi Macron - et brandissant des pancartes. Selon le journaliste de BFMTV Jérémy Trottin, le Premier ministre a lancé :

Du rab sur le Lab

PlusPlus