Olivier Faure, proche de Jean-Marc Ayrault, et Carlos Da Silva, proche de Manuel Valls, pressentis pour prendre le porte-parolat du Parti socialiste

Publié à 14h28, le 15 avril 2014 , Modifié à 06h39, le 16 avril 2014

Olivier Faure, proche de Jean-Marc Ayrault, et Carlos Da Silva, proche de Manuel Valls, pressentis pour prendre le porte-parolat du Parti socialiste
Olivier Faure et Carlos Da Silva © MaxPPP

50/50 - David Assouline ayant dit "au revoir" au porte-parolat du Parti socialiste, il faut maintenant lui trouver un remplaçant. Selon les informations de Public Sénat, Olivier Faure et Carlos da Silva doivent nommés nouveaux porte-parole.

>> Olivier Faure, "Ayrault boy"



Olivier Faure fait partie de l’entourage de Jean-Marc Ayrault. Il fut l’éphémère conseiller spécial du Premier ministre dont il est cependant resté proche. "C’est une maison attachante", avait-il commenté, quittant Matignon, lors de la passation de pouvoirsentre Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls, le 1er avril.

Avant cela, Olivier Faure a également été, de novembre 2007 à mai 2012, secrétaire général du groupe PS à l’Assemblée nationale, alors présidé par Ayrault.

Il a encore été conseiller de Martine Aubry au ministère de l’Emploi de 1997 à 2000 puis directeur–adjoint du cabinet de François Hollande, lorsque celui-ci dirigeait la rue de Solférino.

>> Carlos Da Silva, "Valls boy"



Carlos Da Silva est, lui, proche de Manuel Valls dont il devient le suppléant, dès 2002, lors de la campagne des législatives dans la première circonscription de l’Essonne, puis à nouveau en 2007 et en 2012. C’est à ce titre qu’il est aujourd’hui député.

Il lui faut en revanche attendre mars 2008 pour être élu, en son nom, conseiller général de Corbeil-Essonnes et conseiller municipal d’opposition.

Il s’est dernièrement illustré en s’en prenant ouvertement à Marie-Noëlle Liennemeann devant les grilles de Solférino. Alors que la sénatrice dénonçait l’interventionnisme de François Hollande après la désignation de Jean-Christophe Cambadélis à la tête du PS, le député avait lancé, devant les journalistes : "Elle est encore au PS ? "

Le casting des nouveaux porte-parole du PS pourrait encore s’agrandir. Sous Harlem Désir, ils étaient quatre à représenter le PS : David Assouline, donc, mais également Eduardo Rihan-Cypel, Frédérique Espagnac et Laurence Rossignol, nouvelle secrétaire d’État à la Famille.

Du rab sur le Lab

PlusPlus