Ca y est, on sait pourquoi Pékin a snobé Fabius

Publié à 15h05, le 11 juillet 2012 , Modifié à 22h37, le 11 juillet 2012

Ca y est, on sait pourquoi Pékin a snobé Fabius
Laurent Fabius et Wen Jiabao, à Pékin, le 10 juillet. (MaxPPP)

PAS D'EXCUSES - "En février, on ne m'avait pas prévenu que vous étiez là. Sinon, je vous aurais vu avec un grand plaisir..." Ne comptez pas sur la diplomatie chinoise pour s'aplatir face à Laurent Fabius, nouveau ministre des Affaires étrangères françaises qui, il y a cinq mois seulement, se faisait snober par les officiels de Pékin.

En témoigne cette petite phrase de l'un des hauts placés du régime, rapportée ce mercredi 11 juillet par Le Parisien.

  1. Ces égards font sourire Fabius

    Sur Le Parisien

    En février, Laurent Fabius, alors membre de l'équipe de campagne de François Hollande, était reparti très, très vexé de Pékin, faute d’avoir été reçu par l’un des membres du comité permanent du Parti communiste.

    Cinq mois plus tard, Pékin reçoit le nouveau ministre des Affaires étrangères avec tous les égards possibles dû à son rang… mais ne comptez pas pour autant sur le régime chinois pour présenter des excuses.

    Le Parisien rapporte ainsi ce mercredi 11 juillet, une petite phrase prononcée "avec aplomb" par Dai Bingguo, l’un des très influents "conseiller ès relations internationales" du régime de Pékin, adressée à Laurent Fabius :
     

    "

    En février, on ne m’avait pas prévenu que vous étiez là. Sinon, je vous aurais vu avec un grand plaisir… 

    "

    Le Parisien explique encore que, en février, les analystes politiques estimaient que Nicolas Sarkozy allait être réélu. Il était donc inutile de recevoir un représentant d’un candidat de second plan…

    Commentaire du locataire du Quai d’Orsay :

    "

    Cela prouve que parmi toutes leurs qualités, les Chinois ont celle d’être pragmatiques… 

    "

    Le voyage de Laurent Fabius en Chine avait pour principale mission de préparer la venue de François Hollande à Pékin, qui ne se fera pas avant l’automne.

    Le congrès du Parti communiste se tiendra à cette saison et renouvellera le gouvernement chinois qui recevra le Président français par la suite.

Du rab sur le Lab

PlusPlus