Cacophonie à l’Assemblée : Christophe Castaner prévient que les députés LREM "vont passer l’été à réviser"

Publié à 11h02, le 30 juillet 2017 , Modifié à 12h34, le 30 juillet 2017

Cacophonie à l’Assemblée : Christophe Castaner prévient que les députés LREM "vont passer l’été à réviser"
Christophe Castaner. © JACQUES DEMARTHON / AFP
Image Sébastien Tronche


Si la République en marche a édité un cahier de vacances quasi enfantin pour ses militants (si si), des devoirs de vacances seront tout aussi utiles pour ses députés, pour la plupart néophytes au Parlement. Alors, après une session extraordinaire émaillée de nombreux couacs et cafouillages au niveau de la procédure, mais pas seulement, les députés LREM vont devoir plancher pour être plus affûtés pour les joutes parlementaires de la rentrée avec ensuite la perspective des toujours houleux et techniques débats budgétaires.

C’est l’idée que fait passer le ministre chargé des relations avec le Parlement ce dimanche 30 juillet dans le JDD. Ainsi Christophe Castaner, vrai patron du groupe parlementaire macroniste selon certains, assure que tout ira mieux à la rentrée après un été studieux :

Certains ont des difficultés, mais ils vont passer l’été à réviser.

"Et ils seront opérationnels à la rentrée", affirme ce proche d’Emmanuel Macron. Car il s’agit de rectifier le tir et le chef de l’Etat, irrité par ce mois de juillet à l’Assemblée et au gouvernement, en a bien conscience. "Il y a une vraie faiblesse sur la majorité, c’est absolument évident", reconnaît en off un membre du gouvernement alors que le patron du groupe, Richard Ferrand, est critiqué pour ne pas avoir assez encadré ses jeunes ouailles.

Rouage du parti macroniste et proche du Président, Benjamin Griveaux, devenu secrétaire d’Etat à Bercy, minimise la cacophonie engendrée par le tâtonnement de la majorité au Parlement : 

Tu ne peux pas demander un renouvellement des visages et des parcours chez les parlementaires et en même temps exiger de gens qui sont là depuis deux mois de connaître par cœur les 100 pages et les 150 articles du règlement de l’Assemblée.

Alors que le procès non pas en inexpérience mais en incompétence a été fait aux députés LREM, Eric Ciotti profite de la citation de Christophe Castaner pour remettre une piécette dans la machine à polémique. Ainsi le député LR, candidat malheureux à la questure de la chambre basse, a-t-il lancé ce dimanche sur Twitter :

En promettant des révisions tout l’été pour les députés de la majorité, Castaner reconnaît que la marche compétence a été manquée.

Un procès résumé par la députée PS Cécile Untermaier qui s’était dite "écœurée" par "l’incompétence" de ses collègues LREM. Ce à quoi un jeune député macroniste, Gabriel Attal, avait répliqué :

L'Assemblée n'a pas attendu LREM pour qu'un député imite une poule. 

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> "N'importe-quoi-land" à l'Assemblée : Batho (PS) en veut plus aux patrons de la majorité qu'aux députés LREM  

> VIDÉOS – Grand n'importe quoi à l'Assemblée : Olivier Faure conteste toute forme de bizutage de la majorité par l'opposition 

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

Richard Ferrand sur la "cacophonie" à l'Assemblée nationale : "seul le résultat du travail comptera"

Rappels au règlement, cris et pantalon : la semaine chaotique de l'Assemblée

Entre impréparation et bizutage, les débuts difficiles des députés LREM

Du rab sur le Lab

PlusPlus