Cette sortie de Wauquiez qui a convaincu Darmanin d’adhérer à La République en marche

Publié à 09h08, le 26 novembre 2017 , Modifié à 09h08, le 26 novembre 2017

Cette sortie de Wauquiez qui a convaincu Darmanin d’adhérer à La République en marche
Gérald Darmanin. © AFP
Image Sébastien Tronche


#NOTINMYNAME - La recomposition politique se poursuit. Après le débauchage du député PS Olivier Dussopt, nommé vendredi 24 novembre au gouvernement, les trois "Constructifs" exclus de LR que sont les ministres Gérald Darmanin, Sébastien Lecornu et le questeur de l’Assemblée nationale Thierry Solère franchissent le Rubicon et ont décidé d'adhérer à La République en marche, révèle ce dimanche le JDD

Au JDD, le ministre de l’Action et des Comptes publics, qui était sur une liste LREM aux sénatoriales avant même son exclusion rocambolesque de LR, explique ce qui l’a fait basculer dans le parti d’Emmanuel Macron. Et il cible, sans surprise, Laurent Wauquiez dont une phrase l’a fait tiquer, outre son non choix entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle :

Le moment qui m’a fait basculer, c’est quand Laurent Wauquiez a évoqué ‘le grand remplacement culturel’. On ne peut pas simplement dire qu’on n’est pas d’accord avec ça. Il faut le combattre.

Invité du Grand Jury RTL / Le Figaro / LCI le 29 octobre et interrogé sur l’impression qu’il laissait de l’existence d’un "grand remplacement culturel", Laurent Wauquiez avait répondu en parlant d'identité. "La réalité, c’est que vous avez, aujourd’hui, en France des quartiers qui sont les quartiers perdus de la France. Sortez du plateau de RTL, venez avec moi. Je vous emmène à Saint-Étienne, on ira à Firminy. Et vous verrez rapidement que la réalité va vous sauter au visage", lâchait-il, se revendiquant par ailleurs comme identitaire. Une sortie qui a poussé le maire LR de Saint-Etienne, partisan de Laurent Wauquiez à l’origine, à le lâcher.

Une ligne qui a donc poussé Gérald Darmanin à changer de parti. "Quand j’ai adhéré au RPR à 17 ans, c’était ‘le métro à 5 heures’, comme disait Malraux, raconte-t-il au JDD. C’est devenu le parti de la défense du tabac, du diesel, des maisons en pierre et des retraités à plus de 2.500€ par mois".

Du rab sur le Lab

PlusPlus