Consultés, les adhérents LR enterrent la primaire ouverte pour la présidentielle

Publié à 07h59, le 27 septembre 2017 , Modifié à 08h03, le 27 septembre 2017

Consultés, les adhérents LR enterrent la primaire ouverte pour la présidentielle
François Fillon. © AFP

BREF - "La primaire nous a tués." Ce constat, signé François Baroin, est partagé par un grand nombre de ténors de Les Républicains (et du Parti socialiste aussi surement). Mais aussi par les adhérents de LR qui ont été consultés dans le cadre des ateliers de la refondation lancés par Bernard Accoyer et dont la synthèse va être remise aux candidats à la présidence de LR, rapporte ce mercredi 27 septembre Le Figaro.

Parmi les résultats marquants donc de cette consultation, selon franceinfo, 70% des adhérents du parti de la rue de Vaugirard ne veulent plus d’une primaire ouverte pour la présidentielle. Celle-là même qui a fait de François Fillon leur candidat, ensuite défait dès le premier tour (tout comme Benoît Hamon). Un résultat conséquence de cette campagne plombée par l’affaire Fillon et le "PenelopeGate".

Depuis la présidentielle, le concept de primaire, au top de la hype en 2012 avec la victoire élyséenne de François Hollande, n’est plus en odeur de sainteté, même au niveau local. Selon franceinfo, alors que 40.000 adhérents se sont prononcés entre le 26 juillet et le 15 septembre sur le questionnaire de la refondation, 74% d’entre eux se sont exprimés pour aussi en finir avec les primaires ouvertes pour les élections locales.

En somme, RIP les primaires.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

Les deux vainqueurs des primaires, François Fillon et Benoît Hamon, éliminés dès le premier tour

Du rab sur le Lab

PlusPlus