Florian Philippot affiche son soutien à Sophie Montel, lourdement sanctionnée par Marine Le Pen quelques heures plus tôt

Publié à 16h28, le 30 juin 2017 , Modifié à 19h00, le 30 juin 2017

Florian Philippot affiche son soutien à Sophie Montel, lourdement sanctionnée par Marine Le Pen quelques heures plus tôt
© Capture d'écran Twitter

Tout va bien au Front national (non). Officiellement, il n'y a qu'une ligne, celle de Marine Le Pen. Mais dans les faits, rien ne va plus depuis la défaite cuisante de la présidente du FN au second tour de la présidentielle et l'élection de seulement 8 député frontistes à l'Assemblée nationale. Comme souvent au sein du parti d'extrême droite, c'est sur internet que que se règlent d'abord les comptes.

>> Lire Via son compte Twitter *anonyme*, Marine Le Pen flingue une eurodéputée FN qui conteste la ligne du parti

>> Lire Le FN passe sa journée à s'écharper sur Twitter autour de la ligne du parti sur l'immigration

Ce vendredi 30 juin, Marine Le Pen a décidé d'exclure Sophie Montel de la présidence du groupe FN en Bourgogne – Franche-Comté. L'eurodéputée, proche de Florian Philippot, paye son soutien affiché à deux autres frontistes, Julien Acard et Antoine Chudzik, mais également ses prises de position concernant la politique du FN en matière d'immigration.

Florian Philippot a réagi auprès du Monde. "Une solution d'apaisement doit être trouvée rapidement. Sophie [Montel] est une élue exemplaire", dit-il. Mais il ne s'est pas contenté de cela. Comme l'a repéré le journaliste du Monde Olivier Faye, le numéro 2 du FN a décidé d'apporter son soutien à Sophie Montel en modifiant sa bannière Twitter. Ce vendredi, le vice-président du FN affiche sur son compte personnel une photo de lui accompagné de la députée européenne.

Un signe clair de défiance envers Marine Le Pen ? Pas du tout assure Florian Philippot au Lab. Il s'agit selon lui d'un geste "d'amitié, bien connue, pour Sophie [Montel]".

Les journalistes Alex Sulzer (L'Express) et Guillaume Daudin (AFP), notent de leur côté que jusqu'ici, la bannière du compte Twitter de Florian Philippot était une représentation de La Liberté guidant le peuple, d'Eugène Delacroix.

Sur BFMTV en début de soirée, Florian Philippot a réitéré son soutien à l'eurodéputée FN. "On ne fera pas la refondation du FN sans Sophie Montel", a-t-il déclaré, la présentant comme "la première des marinistes" et comme celle qui a fait "avancer la question des droits des femmes" au FN. Il a ajouté :

"

C'est mon amie et je n'abandonne pas mes amis. Sophie Montel a toujours été là. Il n'y en a pas 36 qui ont toujours été là. Elle, elle a toujours été là et je ne l'abandonnerai jamais

 

"

L'opposition entre le camp Philippot et le reste du FN s'affiche de plus en plus. Des élus comme Thomas Laval, vice-président du groupe FN à la région Grand Est, ont changé leur photo de profil pour mettre une image les représentant avec Sophie Montel.

De son côté, Gilles Penelle, président du groupe FN au Conseil Régional de Bretagne, a également changé sa bannière Twitter mais pour mettre, lui, une photo de Marine Le Pen : 

Pour l'instant, les heurts demeurent sur internet. Mais jusqu'à quand ?

 

[EDIT 19h] Ajout déclarations de Florian Philippot sur BFMTV

Du rab sur le Lab

PlusPlus