"Frangolène" vue par Valérie Trierweiler : ce que pense l'ex Première dame du couple politique Hollande-Royal

Publié à 06h51, le 13 mai 2015 , Modifié à 15h49, le 13 mai 2015

"Frangolène" vue par Valérie  Trierweiler : ce que pense l'ex Première dame du couple politique Hollande-Royal
© DR @GuillaumeTC / #CroisonsLes

NON RIEN DE RIEN – Elle est devenue millionnaire grâce à son brûlot contre François Hollande, Merci pour ce moment. Un livre qui a beaucoup fait parler, jusqu’en dehors des frontières de l’Hexagone. Malgré tout ce qui a pu etre dit sur et contre elle, Valérie Trierweiler aujourd’hui ne "regrette rien".

Dans une interview au Parisien ce mercredi 13 mai, l’ex compagne de François Hollande confie qu’elle "réécrirait Merci pour ce moment ligne pour ligne, mot pour mot". "Je ne regrette rien", affirme la journaliste qui explique avoir écrit pour livrer "un témoignage sur le cœur et le fonctionnement du pouvoir". Presque un travail journalistique. L’implication sentimentale en plus.

Quant à l’expression "sans-dents" qu’utiliserait François Hollande pour parler des pauvres – ce qu’il a farouchement nié -, Valérie Trierweiler confirme ses propos. Les réécrirait-elle également ?

"

Oui, sans la moindre hésitation, parce que, hélas, c’est la vérité.

"

Interrogée sur le retour en grâce de Ségolène Royal auprès du chef de l’Etat, Valérie Trierweiler "s’incline" et juge le couple politique qu’ils forment. Ainsi, sur "Frangolène", cet animal politique "presque parfait" pour la sénatrice socialiste Frédérique Espagnac, l’ex Première dame confie :

 

"

Ils sont indissociables. Cela dépasse leurs enfants. Tous les deux partagent un goût immodéré pour la politique. Le pouvoir est leur raison de vivre, leur obsession commune.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus