Quand Gilbert Collard explique que "l'Afrique est un pays" de "race noire"

Publié à 08h53, le 28 septembre 2015 , Modifié à 10h53, le 28 septembre 2015

Quand Gilbert Collard explique que "l'Afrique est un pays" de "race noire"
© AFP
Image Etienne Baldit


RACE ET GÉOGRAPHIE - Il est bien d'accord avec Nadine Morano, Gilbert Collard. "La France est un pays de race blanche", c'est entendu pour l'eurodéputée LR et le député RBM. Il est d'ailleurs "hallucinant de voir qu'on ne peut pas le dire", fulmine le second, invité de France 2 lundi 28 septembre. Et pour démontrer le bien-fondé de cette analyse, l'élu affilié au FN s'appuie sur un autre constat *irréfutable* : l'Afrique est "un pays" de "race noire".

Interrogé sur les propos de l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, l'avocat dit donc :

Écoutez, historiquement, la France c'est pas un pays de race noire, pas plus que l'Afrique, historiquement, n'est un pays de race blanche !

Ah, l'Afrique ! Ce grand pays un et indivisible, sans frontières, sans Nations... Et il y tient, Gilbert Collard, à cet argument qui ne s'embarasse pas de la différence entre un pays et un continent. Plus tard, il répète :



Allez demander à un Africain si l'Afrique est un pays de race noire ! Il va vous dire : 'Non non, mais attendez... non non... C'est un pays de race blanche, l'Afrique !' ? Bon. On est chez les fous quoi, hein.

Hein, n'est-ce pas ?

Entre temps, le député du Rassemblement bleu marine du Gard vole au secours de Nadine Morano, dont la sortie a, une nouvelle fois, déclenché la polémique. Il explique :



Là encore, c'est hallucinant de voir qu'on ne peut pas dire que la France est historiquement un pays de race blanche qui a eu des rois chrétiens, qui a été construit par le judéo-chrisitianisme. On ne peut pas le dire.

Mais "attention", il n'oublie tout de même pas "l'Outre-mer", son "charme" et sa "culture", qui sont "avec nous" :

Quand on dit que la France est un pays historiquement - je fais la différence attention, parce qu'il y a quand même aujourd'hui tout le charme de l'Outre-mer, toute la culture de l'Outre-mer, qui est avec nous, bon - mais historiquement, c'est un pays de race blanche.

Des propos qui ont fait réagir Ian Brossat, adjoint (PCF) à la mairie de Paris :





[BONUS TRACK] Ruquier, ce "furoncle médiatique"

Il ya donc le fond - les "races", on l'a vu - mais il y a aussi la forme. Car c'est sur le plateau de l'émission de France 2 On n'est pas couché, animée par Laurent Ruquier, que Nadine Morano a fait la déclaration en question. Et à ce sujet aussi, Gilbert Collard a quelque chose à dire :



Et alors quand on va appuyer sur ce furoncle médiatique qu'est Ruquier, dire [que "la France est un pays de race blanche"], ça déclenche la purulence quoi, bon. [...] C'est un bouton purulent qui occupe un espace important dans le PAF.

Et lorsque son interlocuteur lui signale que Laurent Ruquier officie sur France 2, chaîne dont Gilbert Collard est l'invité matinal, et que son émission est "regardée, appréciée", l'élu reprend de plus belle, tout en reconnaissant une certaine subjectivité vis-à-vis de l'animateur : "Oui mais à mon avis il va s'user parce que maintenant il entre - bon, lui et moi on s'aime pas donc je suis d'un parti pris total, je le confesse - dans une espèce de conformisme, voilà."

Et de conclure ironiquement :



Il va me répondre ? Je crois pas non. Il est au-dessus de ça, LUI.

À LIRE SUR LE LAB :

VIDÉO - Nadine Morano : "Nous sommes un pays de race blanche"

Du rab sur le Lab

PlusPlus