Jack Lang ne veut pas aller au Conseil Constitutionnel, ce "mouroir"

Publié à 06h31, le 01 juin 2012 , Modifié à 06h46, le 01 juin 2012

Jack Lang ne veut pas aller au Conseil Constitutionnel, ce "mouroir"
Jack Lang et François Hollande, le 27 mars 2012, à Boulogne-sur-mer. (Maxppp)

Le perchoir sinon rien. En campagne pour les législatives dans la deuxième circonscription des Vosges, Jack Lang fait savoir au Point qu'il refuserait le lot de consolation d'une nomination au Conseil constitutionnel qu'il qualifie de "mouroir".

L'ancien ministre de la Culture de François Mitterrand, 72 printemps, vise ouvertement la présidence de l'Assemblée Nationale, promise à Ségolène Royal.

  1. "Vous voulez me mettre dans un mouroir !"

    Sur lelab.europe1.fr

    Comme il l'avait confié au blog "La Girafe qui rit" en janvier, s'il est élu député dans la deuxième circonscription des Vosges, Jack Lang se "verrait bien à la présidence de l'Assemblée Nationale".

    Oui mais voila, le perchoir aurait été promis par François Hollande à Ségolène Royal

    Le Point écrit : 

    "

    Installé au perchoir, il en serait le chef d'orchestre. Et en cas d'échec ? Le Conseil constitutionnel, où la rumeur semble l'envoyer, ne l'attire pas. "Vous voulez me mettre dans un mouroir!" répond-il, un peu sec, à qui évoque cette issue.

    "

Du rab sur le Lab

PlusPlus