Jean-Marie Le Pen a fêté son 87ème anniversaire avec Dieudonné et Alain Soral

Publié à 19h49, le 23 juillet 2015 , Modifié à 10h53, le 24 juillet 2015

Jean-Marie Le Pen a fêté son 87ème anniversaire avec Dieudonné et Alain Soral
Alain Soral, Jean-Marie Le Pen et Dieudonné © Montage Le Lab via AFP
Image Etienne Baldit


NOS VŒUX LES PLUS SINCÈRES - 87 ans, c'est l'âge vénérable de Jean-Marie Le Pen. Une longévité qu'il convient de célébrer avec la manière. En l’occurrence, le fondateur du FN, pour le moment vainqueur d'un bras de fer juridique avec le parti, a soufflé ces très nombreuses bougies en compagnie de deux invités notables : Dieudonné et Alain Soral. 

Une information révélée par Le Point jeudi 23 juillet. Selon l'hebdomadaire, le *polémiste* et *l'humoriste* faisaient partie de la centaine de convives présents le 24 juin, chez Jean-Marie Le Pen à La Celle-Saint-Cloud. Ce qui n'a rien d'anodin, au moment où les deux hommes entrent officiellement en politique. Leur parti, "Réconciliation nationale", a en effet été enregistré par la CNCCFP (Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques) début juillet. Sa création avait été révélée par Mediapart en octobre 2014.

Un parti qui a pour ambition, entre autres, de se dissocier définitivement du Front national, à la suite des prises de position "pro-israéliennes" d'Aymeric Chauprade, l'ancien conseiller sur les questions internationales de Marine Le Pen, rapportait en octobre Mediapart.

Actuellement, Jean-Marie Le Pen réfléchit pour sa part à une candidature dissidente du FN pour les régionales en Paca. 

On savait déjà que "le Menhir" avait un lien particulier avec Dieudonné, puisqu'il est le parrain de sa fille Plume. Ce qu'il avait minimisé auprès de Paris Match en janvier 2014, expliquant :



J'ai été un peu surpris par cette démarche mais pas plus que ça. Après tout, beaucoup de gens m'ont demandé d'être le parrain d'un de leurs enfants, je dois avoir plus de 20 filleuls.

Autre *détail* sur cette soirée d'anniversaire, également révélé par Le Point : ni sa fille, Marine Le Pen, ni sa petite-fille, Marion Maréchal Le Pen, n'étaient présentes, ayant toutes deux décliné l'invitation. Là non plus, rien d'anodin : si l'interminable crise qui agite le parti d'extrême droite et la famille Le Pen a, dans un premier temps, surtout opposé le père et la fille, le grand-père et la petite-fille ont désormais des relations plus que compliquées

Ses 87 ans, Jean-Marie Le Pen les a donc fêtés en compagnie de deux amis très controversés, plusieurs fois condamnés par la justice pour des actes ou propos à caractère antisémite (voir ici ou ici), mais en l'absence de sa famille la plus proche, avec laquelle il est en conflit tant politique que personnel. De là à y voir une quelconque signification...

Du rab sur le Lab

PlusPlus