La Manif pour tous vexée que Marine Le Pen ne participe pas à l'un de ses débats

Publié à 07h58, le 05 novembre 2015 , Modifié à 11h28, le 05 novembre 2015

La Manif pour tous vexée que Marine Le Pen ne participe pas à l'un de ses débats
© AFP / Frederick Florin
Image Sébastien Tronche


CHAISE VIDE - Elle est la cheffe du Front national. Elle en est aussi une exception. Candidate aux régionales dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Marine Le Pen sera une des seules candidates du FN à ne pas répondre positivement à l’invitation de la Manif pour tous, qui organise des débats sur la famille dans une grande partie des régions avec les prétendants qui ont accepté ses invitations.

Car, comme le rapporte L’Opinion de ce jeudi 5 novembre, la présidente du FN n’a pas encore répondu à l’invitation de Ludovine de la Rochère, présidente du mouvement né de l’opposition au mariage homosexuel. "Aux dernières nouvelles, Marine Le Pen ne viendra pas" samedi, écrit le quotidien qui précise que l’eurodéputée FN a "prévu d’envoyer à sa place Eric Dillies, leader du FN" à Lille.

Ce que n’accepte pas la présidente du mouvement anti-mariage-gay, qui exprime son courroux à L’Opinion :

Je suis stupéfaite. Si Marine Le Pen juge que nous ne sommes pas dignes de l’entendre, alors que nous sommes le premier mouvement contestataire de France, je ne comprends pas ce que c’est que faire de la politique ! J’espère qu’elle va venir, ou alors ça voudra dire qu’il y a un problème sur le sujet de la famille au Front national.

Ce n’est pas faute d’avoir insisté pourtant. Marine Le Pen a ainsi été invitée tout d’abord par courrier en septembre avant d’être relancée par mail le 12 octobre. Cette absence de réponse fait suite aux réticences de la présidente du FN à participer aux manifestations, organisées par La Manif pour tous, en opposition à la loi Taubira, contrairement à d’autres élus FN ou rattachés comme Marion Maréchal-Le Pen ou Gilbert Collard.

Dans les autres régions en revanche, comme le souligne L’Opinion, les candidats frontistes, de Marion Le Pen à Louis Aliot en passant par Jacques Colombier, ne se sont pas faits prier pour aller à ces débats organisés par LMPT.

Lors des manifs contre le mariage gay, Marion Maréchal-Le Pen s’était plainte de l’absence d’élus FN dans une vidéo de la Manif pour tous. Une Manif pour tous qui le lui rend bien, puisque la nièce de Marine Le Pen est "une personnalité qui (les) intéresse beaucoup".

Et si le groupe menée par Ludovine de La Rochère n’a pas apprécié que Marine Le Pen ne soit pas plus concernée par leur combat, Jean-Marie Le Pen, lui, avait critiqué sa fille, et notamment son positionnement à propos du mariage homosexuel. Et ça, c’était avant le psychodrame familial entre le paternel et sa fille.



[Edit 10h50] Eric Dillies, qui participera au débat avec la Manif pour tous, a contacté le Lab pour s'étonner des propos de Ludovine de la Rochère. "J'ai été appelé avant-hier par sa représentante pour parler des modalités du débat. Il n'y avait pas d'exigence particulière pour que ce soit Marine Le Pen", affirme le frontiste qui ajoute :



Je ne sais pas ce qu'elle cherche. Marine Le Pen a répondu qu'elle ne pourrait pas participer à ce débat car elle présente ses listes au même moment.

Du rab sur le Lab

PlusPlus