Le Grand Surf : La Manif pour Tous embarrassée par la présence d'un néonazi dans une manifestation à Munich

Publié à 07h50, le 24 août 2013 , Modifié à 11h09, le 24 août 2013

Le Grand Surf : La Manif pour Tous embarrassée par la présence d'un néonazi dans une manifestation à Munich
Le néonazi Karl Richter, à Munich, le samedi 17 août. (Capture d'écran)
Image Paul Larrouturou

Par

Tout l'été, à 8h15, dans la matinale du week-end d'Europe 1, Paul Larrouturou, journaliste au Lab présente "Le Grand Surf". Trois petites minutes pour revenir sur la semaine écoulée en racontant deux histoires digitales et politiques.



Au programme ce samedi, la présence surprise d'un néonazi à une manifestation organisée par un militant de "La Manif pour tous", à Munich.

Les faits : 

Samedi 17 août, une petite centaine de français munis de drapeaux avec le logo rose de "La Manif pour tous" se réunissent à Munich. Face à eux, séparé par les policiers, de nombreux allemands hostiles qui sifflent copieusement  comme on peut l'entendre dans la vidéo ci-dessous (ou dans celle-ci):



Et parmi la petite centaine de français, l'homme ci-dessous, un allemand, prend un drapeau "La Manif pour tous" dans la main gauche et un micro dans la main droite, s'exprime, puis quitte la manifestation, escorté par la police (comme en atteste cette vidéo). Son nom est Karl Richter.



 Photo publiée sur le profil Facebook du NPD.

Qui est Karl Richter ? 

Conseiller municipal à Munich, Karl Richter est vice-président du NPD, le parti national-démocrate allemand, un parti néonazi. Et il a même eu un petit rôle (lien payant et en anglais) dans le film sur les derniers jours d'Adolf Hitler sorti en 2005, "La Chute".

Joint par Le Lab, Karl Richter n'a pas souhaité répondre. Mais, s'exprimant sur Facebook, dans un statut public (en allemand), l'élu allemand revient sur sa présence aux côtés des militants français pour développer sa haine des homosexuels et qualifier "d'exemplaire" la loi de Vladimir Poutine punissant tout acte de "propagande" homosexuelle en Russie. 

Une histoire qui traverse vite le Rhin

Une présence qui n'est pas passée inaperçue pour de nombreux internautes français. Repris dimanche 18 août par le blog antennerelais.canalblog.com puis par un blogueur engagé pour le mariage homo sur Le Plus, l'information se propage via de nombreux tweets.



La défense de l'organisateur : 

Comme l'explique La Nouvelle République, ces Français en voyage à Munich ont un autre point commun que leur opposition au mariage homosexuel, promulgué en France en mai 2013. Ils sont membres du Chapitre Saint-Gatien, une organisation de catholiques traditionalistes basé à Tours.

Leur passage à Munich est la dernière étape d'un pélerinage en Allemagne sur les pas de Benoit XVI, explique au Lab Jean-Baptiste Hallé, le chef du Chapitre Saint-Gatien et jeune militant de "La Manif pour tous".

Le jeune homme a prévenu les autorités allemandes de la tenue d'une manifestation à Munich. Une manifestation dont "le but du jeu était de faire une photo souvenir pour le concours estival de la Manif pour tous", assure-t-il.

Le militant jure ne pas avoir invité Karl Richter à parler "loin de là" ; ne même pas avoir compris son intervention, ne parlant pas allemand et lui avoir demandé de partir dès qu'on lui a indiqué que la personne à qui il venait de donner la parole "n'était pas une personne recommandable".

Il conclut :

Le souci c'est qu'on s'est fait berner par cette personne.

Un entretien avec l'organisateur à écouter ci-dessous :



L'embarras de La Manif pour Tous :  

Egalement joint par Le Lab, Albéric Dumont, coordinateur général de "La Manif pour tous", assure -  même si la manifestation a été annoncée dès le jeudi 15 août par la presse allemande comme sur le site de l'hebdomadaire Junge Freiheit - que le siège parisien n'a été "ni informé, ni prévenu".

Selon Albéric Dumont, Jean-Baptiste Hallé "était là vraiment en vacances mais absolument pas en représentation de notre mouvement" et "le leader politique local polémique", c'est à dire Karl Richter, "s'est invité un peu contre l'avis de tous".



Enfin, toujours suite à cette affaire, la présidente de "La Manif pour tous", s'est fendue d'un mail à tous les organisateurs de "La Manif pour tous",mardi 20 août au soir.

Ludovine de La Rochère écrit :

Le comité de pilotage de LMPT profite de cette affaire pour rappeler à ses sympathisants que tout rassemblement aux couleurs de LMPT doit répondre à la charte d'actions LMPT et qu'une autorisation doit être demandée aux responsables LMPT (régions ou départements, etc).Quelques uns en profitent pour crier "aux loups", comme s'ils pensaient que La Manif Pour Tous auraient pu avoir une quelconque tolérance avec l'extrême-droite allemande !!!

Un mail à lire en intégralité en cliquant ici.

>> A écouter aussi ce samedi, à 8H15, sur Europe 1, "Le Grand Surf" revient sur l'initiative de l'association "Osez le féminisme" qui demande aux internautes de choisir pour proposer cinq noms de femmes panthéonisables.

Du rab sur le Lab

PlusPlus