Une maire refuse de marier deux femmes "par rapport à ses convictions religieuses"

Publié à 10h29, le 24 août 2013 , Modifié à 11h32, le 27 août 2013

Une maire refuse de marier deux femmes "par rapport à ses convictions religieuses"
Marie-Claude Bompard (MaxPPP).
Image Paul Larrouturou

Par

Après le maire basque qui a tenté d'empêcher le mariage de deux hommes à Arcangues en juin, on apprend ce samedi 24 août qu'une maire de Provence-Alpes-Côte d'Azur refuse de marier deux femmes .

Plus précisément la maire de Bollène (Vaucluse), Marie-Claude Bompard, de la Ligue du Sud, parti fondé par des anciens du Front National, qu'elle mène avec son mari, le député-maire d'Orange, Jacques Bompard

Amandine et Angélique, les deux fiancées contrariées racontent à Vaucluse Matin avoir rencontré l'élue ce vendredi et se préparer à en appeler au préfet :

 Marie-Claude Bompard nous a dit qu’elle respectait les couples homosexuels mais que par rapport à ses convictions religieuses, il lui était impossible de nous unir. On lui a alors dit de déléguer le pouvoir à un adjoint mais elle a refusé.

Également citée par Vaucluse Matin, Marie-Claude Bompard estime que "dans cette affaire, les maires sont sous la contrainte et la menace de sanctions disproportionnées et illégitimes".

Les édiles qui refusent d'appliquer la loi promulguée en mai risquent une peine pouvant aller jusqu'à cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende accompagnées d'une radiation, comme l'avait rappelé la préfecture des Pyrénées Atlantiques au maire d'Arcangues dans un courrier .

Du rab sur le Lab

PlusPlus