Législatives : Benoît Hamon soutient un candidat EELV en Haute-Garonne… contre le candidat investi par le PS

Publié à 17h47, le 22 mai 2017 , Modifié à 17h52, le 22 mai 2017

Législatives : Benoît Hamon soutient un candidat EELV en Haute-Garonne… contre le candidat investi par le PS
Benoît Hamon soutient ses amis. On a dit ses amis. © PHILIPPE LOPEZ / AFP
Image Victor Dhollande-Monnier


Lâché par de nombreux ténors du Parti socialiste, en marche derrière Emmanuel Macron, Benoît Hamon, qui a essuyé une déculottée à la présidentielle, a déploré ce manque de soutien tout au long de la campagne. Le 10 mai dernier, il a même regretté que des dirigeants PS qui n’ont "sans doute pas voté" pour lui enterrent son programme pour les élections législatives, et notamment l’idée du revenu universel. Benoît Hamon, lui, a des principes. Il ne serait pas du genre à lâcher les siens en pleine campagne ? Et si, en fait. Selon La Dépêche du Midi lundi 22 mai, il va soutenir le candidat EELV dans la 2e circonscription pour les législatives… contre le candidat investi par le PS, Gérard Bapt. Contacté par le Lab, Benoît Hamon confirme cette information.

Dans un communiqué de presse du 22 mai, la fédération régionale EELV affirme le soutien de Benoît Hamon pour la candidature de Salah Amokrane, investi dans la 2e circonscription de Haute-Garonne. Dans un message relayé par EELV dans son communiqué de presse, le cinquième homme de la présidentielle rappelle que Salah Amokrane "incarne le renouvellement véritable dont notre assemblée a besoin" :

Salah Amokrane a accepté de m’apporter ses idées et ses convictions en faveur de l’égalité et de la justice sociale lors des élections présidentielles [sic]. Il incarne le renouvellement véritable dont notre assemblée a besoin : des femmes et des hommes forgés par les combats de terrain. Il a toute ma confiance.

Ancien chef de file des Motiv-é-e-s, Salah Amokrane faisait en effet partie de l’équipe de campagne de Benoît Hamon pour la présidentielle. Conseiller "justice sociale et égalité" [voir ci-dessous sur l’organigramme, ndlr], Salah Amokrane travaillait aux côtés de l'économiste Thomas Piketty et de la sociologue Dominique Meda.



Contacté par La Dépêche du Midi, le député PS sortant, Gérard Bapt – qui brigue au passage un 10e mandat à l’Assemblée nationale – est extrêmement surpris par la décision de Benoît Hamon. Gérard Bapt rappelle qu’il a parrainé le candidat PS pour la présidentielle :

Il a même vanté mon travail sur les perturbateurs endocriniens à l'occasion de son meeting à Toulouse alors que je n'avais rien demandé. Si cette information est confirmée, ce serait fort de café.

On confirme donc à Gérard Bapt : Benoît Hamon soutient bien son adversaire. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus