Législatives : Nathalie Kosciusko-Morizet investie dans la circonscription en or de François Fillon

Publié à 18h02, le 17 janvier 2017 , Modifié à 18h09, le 17 janvier 2017

Législatives : Nathalie Kosciusko-Morizet investie dans la circonscription en or de François Fillon
© ERIC FEFERBERG / AFP

Certains candidats étaient plutôt bien inspirés de concourir à la primaire de la droite et du centre. Car même en ayant fait un tout petit score, on n’a pas *raté sa vie* pour autant. La nomination de Bruno Le Maire (2,4 %) comme représentant pour les Affaires européennes et internationales, au sein de l’équipe de campagne de François Fillon, en témoignait déjà. Nouvelle illustration ce mardi 17 janvier avec un très très joli cadeau fait à Nathalie Kosciusko-Morizet par le candidat LR.

L’ex-candidate à la primaire (2,6 %) a ainsi hérité de la circonscription en or de François Fillon pour les législatives. Le Conseil national d’investiture (CNI) des Républicains a désigné NKM dans la deuxième circonscription de Paris, qui regroupe les très chics 5e, 6e et 7e arrondissements, comme l'annonce un membre du CNI au Lab, confirmant une information de Libération. Selon L’Express, le deal a été scellé lors du Consumer electronics show (CES) à Las Vegas, où NKM accompagnait François Fillon.

Jusqu’alors députée de l’Essonne, Nathalie Kosciusko-Morizet avait pourtant été investie samedi dans le 14e arrondissement, où elle devait affronter le socialiste (frondeur) Pascal Cherki. La tâche sera donc beaucoup plus aisée dans cette circonscription acquise à la droite.

Seul obstacle potentiel : Rachida Dati. La maire du 7e arrondissement, qui entretient de très mauvaises relations avec NKM, lorgnait avidement sur cette circonscription. "Si Fillon donne sa circo à NKM, ce sera la guerre, et, faites gaffe, j’ai des munitions, je vais lui pourrir sa campagne", a-t-elle menacé, dans des propos rapportés par Le Canard enchaîné en kiosques mercredi. Rappelons que Rachida Dati est l’une des très rares ténors LR absente de l’équipe de campagne de François Fillon.

De toute façon, le sujet est clos pour François Fillon. Selon L’Express, le candidat LR aurait déclaré à ses proches : "Rachida va nous faire toute une comédie mais elle le fera quoi qu'il arrive".





À LIRE SUR LE LAB :

Dans ses vœux, NKM enterre ses anciens adversaires de la primaire Sarkozy, Juppé et Le Maire

Primaire de la droite : Nathalie Kosciusko-Morizet ravie d’être placée en quatrième position

Du rab sur le Lab

PlusPlus