L’étrange proposition de Marlène Schiappa à Cyril Hanouna pour éviter les dérapages homophobes dans "TPMP" : un buzzer

Publié à 20h30, le 31 mai 2017 , Modifié à 22h23, le 31 mai 2017

L’étrange proposition de Marlène Schiappa à Cyril Hanouna pour éviter les dérapages homophobes dans "TPMP" : un buzzer
© Montage AFP
Image Victor Dhollande-Monnier


Dix jours après la polémique du canular homophobe qui a engendré plus de 20.000 plaintes auprès du CSA, la secrétaire d’Etat en charge de l'égalité femmes-hommes Marlène Schiappa a reçu l’animateur de "Touche pas à mon poste", mercredi 31 mai. Et elle lui a fait une proposition pour le moins étonnante pour éviter les dérapages homophobes.

Marlène Schiappa a rappelé la "responsabilité très importante" qu'avait Cyril Hanouna du fait de la forte audience de son émission. Ce dernier a dit avoir pris conscience du poids de sa parole et a de nouveau exprimé ses regrets. 

Elle a également suggéré à Cyril Hanouna l'idée d'instaurer "une alerte" en direct, par le biais par exemple d'un panneau ou d'un buzzer, à chaque fois qu'un propos déplacé, sexiste, homophobe ou misogyne, serait prononcé pendant l'émission. D’abord affirmée par l’AFP, cette information a été confirmée par 20 Minutes. Et visiblement, Cyril Hanouna a "promis de réfléchir" à cette proposition.

Contrairement à ce qu'avaient indiqué l'AFP et 20 Minutesl'idée du buzzer a bien existé mais elle provient de l'entourage de Cyril Hanouna. Joint par le Lab, le cabinet du secrétariat d'Etat en charge de l'égalité femmes-hommes précise que "ce n'est pas à la ministre de décider du contenu d'une émission de télévision" : 

Cette idée du buzzer vient de l'entourage de Cyril Hanouna. La ministre a souhaité qu'il puisse y avoir un rappel à la loi qui s'affiche immédiatement à l'écran si un dérapage sexiste ou homophobe se produisait dans "Touche pas à mon poste".L'entourage de l'animateur a trouvé l'idée bonne et a proposé cette solution du buzzer. Ce n'est pas à la ministre de décider du contenu d'une émission de télévision. 

En tout cas, cette proposition a déjà fait réagir une responsable politique. Caroline de Haas, militante féministe et candidate aux élections législatives dans le 18e arrondissement de Paris, prend avec beaucoup d'ironie la suggestion de la ministre : 




 




[Edit 22h03] Démenti de Marlène Schiappa 

A LIRE AUSSI SUR LE LAB

Le député Jean-Louis Gagnaire sur les excuses d'Hanouna : "des promesses d’ivrogne sous la menace d’une cure de désintox"

Homophobie dans TPMP : Florian Philippot se demande si le CSA va "enfin bouger"

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR

Polémique Hanouna : le jeune homme victime du canular viré de chez ses parents

Lâché par les annonceurs, Hanouna publie une lettre d'excuses

Canular "homophobe" de Hanouna : que peut faire le CSA ?

Du rab sur le Lab

PlusPlus