Mali : l'offensive de l'UMP sur Hollande

Publié à 15h52, le 19 janvier 2013 , Modifié à 16h04, le 19 janvier 2013

Mali : l'offensive de l'UMP sur Hollande
(Maxppp - Vincent Isore)

RIP l'union sacrée. Après les premiers jours d'intervention française au Mali, la droite semblait accepter un consensus politique sur la question. Mais cette période est révolue. Désormais, les patrons de l'UMP n'hésite plus à attaquer le chef de l'Etat sur l'opération française. 

Dans Le Monde, Laurent Wauquiez estime que François Hollande "n'a pas de stratégie claire" : 

"

La France est intervenue au Mali sans travailler à la construction d'une coalition en amont. De ce point de vue, le contraste avec la manière dont avait été préparée l'intervention française en Libye, en mars 2011, est frappant.

"

Une critique déjà formulée par Brice Hortefeux qui dénonçait lui "l'impréparation" de François Hollande à l'heure d'intervenir au Mali. 

Dès mercredi, Jean-François Copé, président de l'UMP, avait accordé à la tribune de l'Assemblée nationale son soutien à l'exécutif. Mais un soutien léger, où il avait pris la peine de préciser : "soutien mais vigilance, union nationale mais questionnement". 

Alain Juppé, se demandait lui si la France n'était pas allée "un coup trop loin" en engageant des troupes au sol au Mali. "Il y avait urgence à agir puisque les terroristes d'Ansar Dine avaient pris l'initiative de foncer vers le Sud et vraisemblablement de se diriger en direction de Bamako", a concédé l'ancien ministre des Affaires étrangères. 

Mais il regrette les opérations au sol : : 

"

Maintenant, nous sommes passés à une autre phrase de l'opération, qui n'était pas prévue, qui avait été même exclue par le président Hollande, qui avait expliqué qu'il n'y aurait pas de troupes françaises au sol.

"

Plus offensif, Lionnel Luca avait déjà attaqué François Hollande et rompu l'unanimisme sur cette question. Le député avait accusé, sur Twitter,  le chef de l'Etat d'être responsable de la prise d'otages en Algérie. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus