Alain Juppé, très déçu par Virginie Calmels : "C'est la logique Endemol. Ça lui rapporte, elle y va"

Publié à 19h15, le 05 septembre 2017 , Modifié à 11h09, le 06 septembre 2017

Alain Juppé, très déçu par Virginie Calmels : "C'est la logique Endemol. Ça lui rapporte, elle y va"
Alain Juppé et Virginie Calmels. © GEORGES GOBET / AFP
Image Le Lab

Loïc Le Clerc pour

Dimanche dernier, Virginie Calmels, première adjointe à la mairie de Bordeaux, annonçait son ralliement à Laurent Wauquiez, candidat à la présidence de Les Républicains. Virginie Calmels déclarait même : "Je suis juppéiste, je suis libérale et je l’assume", assurant que ce choix s'était effectué avec l'aval de son mentor.

Sauf que… Non.

Ce mardi 5 septembre, Maël de Calan, ex-porte-parole d’Alain Juppé, a lui aussi annoncé sa candidature. Et là, le maire de Bordeaux est bien plus enthousiaste. À Sud Ouest, il déclare :

Aujourd’hui, je ne me mêle pas de LR, mais je veille à sa ligne politique, de là où je suis. Je tiens à ce qu’elle soit respectée, pas d’alliance avec le Front National, notamment. Maël de Calan défend cette ligne politique.

Et au sujet de la "juppéiste" Virginie Calmels ? Alain Juppé lance au quotidien régional :

Juppéiste ? Je ne sais pas ce que ça veut dire. Moi je suis Juppé. Quand à Virginie Calmels… Chacun est libre de ses choix.

Et pour ceux qui doutent encore du divorce entre les deux Bordelais (de cœur, il va sans dire), Le Canard enchaîné daté du 6 septembre dévoile ce commentaire du maire à l'endroit de son adjointe :

Virginie Calmels, c'est la logique Endemol. Ça lui rapporte, elle y va. Elle n'a pas de principes. En mars, elle me soutenait, puis elle s'est offerte, en vingt-quatre heures, à Fillon. Pour moi, c'est une grosse déception. Si vous avez un parquet en bon état, ne l'invitez pas chez vous.

On avait rarement vu un ou une juppéiste se faire tacler de la sorte par Alain Juppé.

En tout cas, ils sont six, pour l'instant, à s'être déclarés candidat à la présidence de LR : Laurence Sailliet, Daniel Fasquelle, Florence Portelli, Julien Aubert, Laurent Wauquiez et donc Maël de Calan. L'élection est prévue pour le mois de décembre.

Mercredi 6 septembre, le maire de Bordeaux a démenti la version du Canard Enchaînésur son compte Twitter. Il n'aurait jamais tenu ses propos :  





[Edit 06/09 à 11h09] Ajout démenti de Juppé





LIRE AUSSI SUR LE LAB

En cas de victoire, Wauquiez a prévu de nommer Calmels vice-présidente de LR

Du rab sur le Lab

PlusPlus