Nouvelle mesure de Robert Ménard pour la qualité de vie à Béziers : obliger "les riverains à nettoyer le trottoir devant leur pas-de-porte"

Publié à 12h17, le 28 janvier 2016 , Modifié à 12h38, le 28 janvier 2016

Nouvelle mesure de Robert Ménard pour la qualité de vie à Béziers : obliger "les riverains à nettoyer le trottoir devant leur pas-de-porte"
Robert Ménard, aka "Monsieur propre" © REMY GABALDA / AFP

NETTOYEEEER BALAYEEEEER ASTIQUEEEEER - Robert Ménard entend faire de Béziers un endroit où il fait bon vivre. Depuis le début de son mandat, le maire très proche du FN a donc pris un certain nombre de mesures (souvent polémiques) en ce sens : interdiction d'étendre du linge aux fenêtres en centre-ville ainsi qu'un "arrêté anti-crachat dans l'espace public". Et il ne va pas s'arrêter en si bon chemin.

Dans cette logique *propreté et qualité de vie*, Robert Ménard vient de faire adopter une délibération en conseil municipal mardi 26 janvier, comme le rapporte Midi Libre ce jeudi. Cette mesure, qui fera l'objet d'un arrêté municipal comme le confirme Robert Ménard au Lab, impose aux "riverains de nettoyer le trottoir devant le pas-de-porte". Le quotidien régional précise le contenu du texte :

Le nettoyage concerne le balayage, l'enlèvement des feuilles mortes, mais également le désherbage et le démoussage des trottoirs.



Les branches, racines et haies qui progressent sur les voies communales doivent être coupées.

Toute infraction sera punie d'une amende de première classe. Une possibilité qui existe à la discrétion des municipalités, mais qui n'était jusqu'ici pas formalisée à Béziers. 

Robert Ménard rappelle au Lab que la mairie a choisi de "faire de 2016 l'année de la propreté" et précise que des mesures similaires, "d'une grande banalité", existent déjà "dans tout un tas de ville", comme "Lyon et Lille". "Les habitants doivent entretenir les trottoirs devant leurs maisons", dit-il. Et d'ajouter :

J'ai souhaité que nous en parlions en conseil municipal afin que tout le monde se mobilise. Cela a d'ailleurs été adopté à l''unanimité moins une abstention.



Il s'agit de faire en sorte que les gens fassent preuve de civisme, parallèlement à tous les efforts que fait la municipalité dans ce domaine.

Et que ça brille.



À LIRE SUR LE LAB :

> Le top 7 des grosses provocations de Robert Ménard

Robert Ménard interdit aux habitants de sa ville de faire sécher leur linge à la fenêtre

Robert Ménard veut interdire les crachats dans les rues de Béziers (acte pourtant déjà puni par la loi)

Du rab sur le Lab

PlusPlus