Pour Gérard Larcher, Claude Bartolone peut sans problème être candidat aux régionales et président de l'Assemblée nationale

Publié à 09h39, le 23 juillet 2015 , Modifié à 09h48, le 23 juillet 2015

Pour Gérard Larcher, Claude Bartolone peut sans problème être candidat aux régionales et président de l'Assemblée nationale
Claude Bartolone et Gérard Larcher en février 2015. © AFP / PATRICK KOVARIK

SOLIDARITÉ PARLEMENTAIRE - Les relations n'ont pas toujours été au beau fixe entre Claude Bartolone et Gérard Larcher, respectivement président de l'Assemblée nationale et président du Sénat. Mais le premier (socialiste) peut compter sur le second (Les Républicains) pour le soutenir en vue des régionales de décembre : contrairement aux autres membres de son camp, Gérard Larcher ne demande pas à son homologue de la chambre basse de quitter le Perchoir pour faire campagne.

Invité de iTélé ce 23 juillet, il explique :

"

Moi qui suis pour l’exercice de deux mandats, je ne vais pas dire à Claude Bartolone l’inverse de ce que je pense. Il peut exercer les deux. Et je lui fais plutôt confiance en matière d’éthique et de respect de l’éthique. Je ne le lui fais pas de procès d’intention.

"

On comprend ici que Gérard Larcher est également favorable à un éventuel cumul des mandats pour Claude Bartolone entre présidence de région et présidence de l'Assemblée nationale, en cas de victoire. Le sénateur LR ajoute tout de même, en soutien à celle qui représente son parti en Ile de France :

"

Simplement je pense que c’est Valérie Pécresse qui va gagner !

"

Une Valérie Pécresse qui, contrairement à Gérard Larcher, estime indispensable que son concurrent mette entre parenthèses ses fonctions à l'Assemblée pour éviter le mélange des genres.

Face à cette critique, Claude Bartolone a pour sa part indiqué qu'il se mettrait en retrait du Perchoir au plus fort de la campagne :

"

Lorsqu'on entrera dans le temps de la campagne, je demanderai aux vice-présidents de me remplacer au Perchoir pendant les travaux, notamment pendant les moments où ils sont télévisés, pour assurer cette différence de rôles.

"

Preuve de ce double rôle, Claude Bartolone possède deux comptes Twitter, l'un dédié à ses activités parlementaires et l'autre consacré au reste de ses activités, dont la campagne.





A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

> Gérard Larcher estime qu'il n'est "plus possible" pour le Sénat de travailler avec l'Assemblée

> La leçon de Larcher à Bartolone sur son boycott du FN

Du rab sur le Lab

PlusPlus